Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Femme en détresse [PV:Megan Neverland]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mar 5 Mai - 21:45

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Le jour déclinait doucement. Le jeune coursier leva sa tignasse vers les hauteurs, apercevant un ciel paré de ses couleurs crépusculaires, où ses rais de lumières orangées perçaient les bas nuages qui s’installaient doucement. Elles nimbaient la ville d’une atmosphère presque romantique, si seulement le quartier ne grouillait pas autant d’activité. Peu à peu, le jeune brun voyait l’heure de pointe approchait en cette fin de journée. Les salles des différents magasins laissaient apparaître des flammes dansantes des ampoules qui se ravivent, se mêlant avec grâce aux éclairages des téléphones portables que les individus tiennent en leurs mains. La pale fraîcheur avait beau être tombée, surtout lorsque la boule de feu avait entamé sa lente progression pour laisser place à l’astre lunaire depuis un bon moment.

Sur cette ville, le plein printemps se faisait sentir avec grandeur. Une petite silhouette avançait dans l’ombre. Il foulait le pavé de l’immensité de ce magasin, avec une pesanteur enfantine. Un petit corps endossant ses affaires de travail et de son envie de prendre un bon rafraîchissement, cependant dépouillé de son rôle de coursier. Emmitouflé dans sa veste havane, il s’engouffra dans une petite boulangerie qu’il n’avait jusqu’à alors jamais fréquenté depuis son arrivé, mais qui lui paraissait aussi familière que d’autres café où il était entré. Levant les yeux, il s’engouffra sans grande peine dans cette boutique plus calme que les autres. Ses pupilles glissèrent sur le panneau au bois fatigué afin de trouver ce qu’il prendrait.

S’avançant peu à peu, il ne put retenir son attention tout particulièrement sur une silhouette élancée. Malgré son jeune âge et son faible intérêt à ces attraits, il ne put nier la beauté de la jeune fille non loin devant la sienne. Ni même les quelques autres galbes plus masculines l’entourant. Après tant de repérage, le jeune garçon se doutait que ces gaillards étaient intéressés. Il ne pouvait entendre les paroles prononcées à l’encontre de la jeune femme, mais cela ne semblait pas des plus saints. Qu’en sait-il, il patienta tout de même quelques minutes, se dissimulant derrière un tas de masse informe.

Plus près d’eux, Yukito n’appréciait que peu la réaction des jeunes hommes à l’égard de la jeune fille. Il n’était pas le mieux placé pour le faire. Et pourtant. Le garçon s’assura du passage, même si l’hésitation était poussée plus large qu’il ne l’aurait voulu, il s’engouffra vers les individus. Mais, avec toute l’honnêteté et le courage qu’il pouvait posséder, il ne s’attendait certainement pas à cette tournure d’événement. Pas même durant une microseconde. Ses pupilles s’élargissent doucement en écoutant la jeune fille congédier avec violence les deux bonhommes. Dans les paroles bien entendu, bien qu’avec un léger frisson parcourant son échine, Yukito avait presque le doute qu’elle pouvait se débarrasser d’eux sans grand problème. Ils partirent alors, sûrement avec l’orgueil plus que touché, et elle se tourna doucement.

Leurs pupilles se rencontrèrent alors. Le grand œil azuré du jeune coursier l’a fixa avec minutie. Sans douté les mots ne pouvaient atteindre ses lèvres, il ne semblait pas pouvoir alphabétisés ses propos. Il était à la fois surprit et impressionné par ce qu’elle venait de faire. Il finit par avoir un léger rire.


« Pardon de fixer comme ça, cela ne se fait pas, mais je suis assez impressionné en fait ! Vous les avez bien rembarrés. »


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mer 6 Mai - 15:59


Femme en détresse
❝ Tu te fiches de moi? ❞

Neverland Megan • Demoiselle d'apparence froide et solitaire, Megan est en réalité une jeune femme charmante et attentionnée. Très investie dans sa passion de chanteuse et musicienne, elle est très perfectionniste. Sa timidité disparait souvent dès lors qu'elle se trouve sur une scène ou en train de pratiquer toute activité musicale.

Résumé du post • Un groupe d'homme aborde Megan dans un café de façon bien disgracieuse. La demoiselle se voit donc obligée de les congédier d'une façon plus que froide. Un garçon semble impressionné par sa prestation et s'intéresse à son cas.






Iwasaki Yukito • Jeune homme inconnu au bataillon, il semble cependant plutôt timide et effacé en comparaison de la jeune Megan.


❝ Cette soirée-là... ❞

L'heure de pointe approchait. Les rues se remplissait d'animation tandis que l'astre solaire disparaissait progressivement à l'horizon. Les voix des passants, la cacophonie assourdissante de la ville et ceux de la circulation étaient exaspérant. Agglutinés sur les trottoirs, les gens déambulaient tels un troupeau vers leur domicile. Ils se poussaient les uns les autres, inconscients qu'ils n'étaient pas les seuls sur ce petit bout de bitume. Au milieu de la foule compacte se tenait un individu bien curieux. Il s'agissait d'une demoiselle dont les yeux verts semblaient analyser tout ce qui passait à leur portée. Son visage envoutant et sa présence l'entouraient d'une étrange aura empêchant quiconque de commettre l'erreur de la bousculer. Elle était habillée d'une jupe blanche plissée avec une chaine dorée pendant en arc de cercle du côté droit lui arrivant à mi-cuisse et d'un haut noir dévoilant ses épaules pales. Ses pas résonnaient sur le sol froid telle une mélodie.

Soudain, la jeune femme bifurqua sur la droite, scindant ainsi la foule et obligeant une partie à arrêter leur course vers leur domicile. Elle pénétra ainsi à l'intérieur d'un vaste centre commercial où l'activité était presque aussi dense qu'au dehors. Ceci manqua de lui faire rebrousser chemin mais elle finit par s'avancer dans la galerie. Ses prunelles observaient chaque boutique avec plus ou moins d'intérêt. Son attention fut finalement capter par un charmant petit café qui se trouvait à proximité. Après une courte hésitation, elle entra dans le magasin qui l'accueillit avec une douce odeur de croissant chaud. Avec un léger sourire sur ses lèvres roses, Megan, car tel était son nom, s'avança jusqu'au comptoir. Elle commanda un jus de fruit, un jus de pomme plus précisément. Puis, elle prit place sur un tabouret non loin du comptoir et sirota pensivement sa boisson. Sa position laissait sans nul doute admirer le galbe de ses jambes mais elle n'en avait à cet instant aucune conscience.

La jeune femme sentit rapidement plusieurs regards insistant sur elle et elle releva les yeux de son verre. Effectivement, plusieurs hommes l'observaient avec insistance, la mettant légèrement mal à l'aise. Ignorant cependant les entreprenants individus, la demoiselle se contenta de continuer à se désaltérer. Cependant, les hommes commencèrent bientôt à la complimenter et à la juger de façon parfaitement impolie et disgracieuse. D'autant que leurs paroles dégoulinaient d'irrespect et d'injures. Voyant qu'elle les ignoraient royalement, les hommes vinrent entourer le tabouret où elle se trouvait et continuèrent leurs avances de façon cette fois beaucoup plus crues. Les termes employés firent même rougir plusieurs clients sans qu'aucun n'intervienne toutefois. Finalement, Megan termina sa boisson alors que les grossiers personnages ne cessaient leurs paroles désormais irrespectueuses et beaucoup trop osées. Les prunelles de la brune s'assombrirent.

Se levant et posant sèchement sa main sur le comptoir par la même occasion, elle se retourna vers ses prétendants suicidaires. Fixant avec une froideur saisissante ses interlocuteurs, elle pesa chacun de ses mots afin d'en appuyer la froideur. Elle énuméra une à une les raisons pour lesquelles ses hommes n'auraient jamais dû voir le jour, les abaissant plus bas que Terre avec un calme effrayant. Ils la fixèrent aussi et elle ne faiblit aucunement. S'il y avait bien une chose que Megan ne supportait pas et qui lui permettait de s'exprimer de façon encore plus cassante que d'habitude, c'était bien le fait de séduite une femme en la traitant de la sorte. Les individus finirent par partir, sans doute vexés dans leur amour propre. Elle soupira doucement, détendant par la même occasion ses muscles. S'ils avaient eu l'idée de jouer des muscles, elle aurait sans doute dû leur mettre une raclée. Pas évident contre deux armoires à glace.

Passant une main sur sa nuque, la demoiselle se tourna lentement. Et tomba sur un iris d'un bleu profond. Un autre individu, un garçon également. Il la fixait sans animosité, cependant le geste en lui-même mit Megan mal à l'aise. Elle ne détourna pas le regard pour autant, se demandant silencieusement ce que ce jeune homme lui voulait. Il eut un léger rire, la prenant quelque peu au dépourvu. Il s'expliqua aussitôt, tirant un sourire à la demoiselle. Ouais, elle les avait "bien rembarré". Mais ça aurait finir d'une toute autre manière et elle n'avait pas de quoi se venter. Observant le jeune homme, elle se contenta de lui adresser un léger signe de tête en guise de salutation polie et également pour acquiescer à ses propos. Puis, sans plus de manière, elle repartit au comptoir pour payer sa consommation.


© Halloween

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mer 6 Mai - 17:12

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Finalement, il n’avait rien pu faire, la jeune fille s’était humblement bien débrouillée. Triste condamnation en voyant l’état actuelle des choses concernant le jeune adolescent. Quoique, cela n’était sans doute pas si mauvais que cela, au final. S’était sûrement ce petit brun qui ce se ferait bottait avec magnificence les fesses pour son audace en dehors de la vérité qui se trouvait face à lui. Au moins, elle ne risquait plus rien, mais le jeune Yukito avait une drôle d’impression concernant la jeune fille. Un visage fermé, plongé dans une étrange froideur, où la large pupille azurée lui avait fait face. Une hirondelle d’un calme serein, où l’ombre d’un sourire avait au moins était suspendu aux lèvres de cette femme, où tout individus se trouvait dans une bien confortable situation. Comme un ballon qui semble se dégonfler, il devint sensible à la réaction et la réaction de son éventuel nouvelle rencontre.

Il essayait bien sûr, de se donner une contenance en gardant une allure rassurée, bien que tranquille, mais d’autres manifestations de son questionnement le trahissait. Il avait un regard fuyant et un léger haussement d’épaule. Il ne pouvait pas dire qu’il n’avait rien prononcé. La froideur qu’elle dégageait en était peut être la cause. C’est comme si un mur de glace s’était construit autour de cet individu, conscient de sa forteresse, et qui semblait s’y complaire. Ou alors cache-t-elle une timidité ? Yukito n’en savait rien, il ne comprenait que peu le genre humain. Il a encore tant de chose à apprendre.

Il retourna alors à sa place initiale, se montrant poli devant les autres personnes qui attendait tout autant leurs tours que ce petit bonhomme. En terme, ce que Yukito pensait resterait très certainement un secret doucereux entre lui et lui-même, une apologie de la curiosité allié à la désillusion grandissante qu’il ne servait guère de faire une quelconque différence. Sans oser tout de même lui parler de nouveau, il sillonna la file d’attente. De tout ce qui aurait put transpirer de ce si éclairant petit avènement, il n’avait eut en tout et pour tout qu’un rictus passablement mauvais, à l’égard des deux autres gaillards, si tant est que l’on ose les appeler ainsi. Mauvais signe s’il en était, mais courageux celui qui aurait plongé dans son psyché pour s’investir d’une connaissance autrement plus juste.

La vérité, après tout, n’était rien moins que l’égale d’une superbe subjectivité, cousue d’omissions et surmontés d’un joyau d’amertume. Le mensonge ne différant en rien de la vérité, à défaut qu’il n’est pas la vérité, si toutefois celle-ci existait. Pouvait-il d’ailleurs clamer que sa curiosité sur le pourquoi du comportement à l’égard de sa rencontre s’étendait à ce manque de considération de la sacro-sainte vérité que la masse semblait tant affectionner ? Si même l’on refusait à sa personne cette pirouette au panache douteux, il n’en restait pas moins qu’il se l’adjugeait contre l’avis de tous. Avec nombreuses pensées en tête, il arriva à destination, non sans avoir légèrement oublié ce qu’il souhaitait demander.

La tête se secoue doucement, le sourire fleurit de nouveau sur les lèvres du jeune brun aux reflets bleutés, et la demande sur sa consommation à prendre s’entreprend alors. Il n’a pas prit que peu de chose, mais le jeune adolescent était nettement plus friand de friandises en tout genre, mais il ne disait jamais non à un très bon milk-shake. Consommation payée et prise, ses pieds foulèrent le pavé de la boutique qu’il allait quitter sans plus tarder. La tignasse se penche brièvement, observant l’écran de son téléphone portable, il scruta l’heure et fut soulagé. Il n’était aussi tard qu’il ne l’aurait crû. A ce stade, il pouvait encore se promener quelques heures avant de rentrer chez lui. Les lèvres de Yukito trouvèrent la paille du Milk-shake, il en savoura le goût tout en avançant, l’air tranquille.


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mer 6 Mai - 21:33


Femme en détresse
❝ Tu te fiches de moi? ❞

Neverland Megan • Demoiselle d'apparence froide et solitaire, Megan est en réalité une jeune femme charmante et attentionnée. Très investie dans sa passion de chanteuse et musicienne, elle est très perfectionniste. Sa timidité disparait souvent dès lors qu'elle se trouve sur une scène ou en train de pratiquer toute activité musicale.

Résumé du post • Un groupe d'homme aborde Megan dans un café de façon bien disgracieuse. La demoiselle se voit donc obligée de les congédier d'une façon plus que froide. Un garçon semble impressionné par sa prestation et s'intéresse à son cas.






Iwasaki Yukito • Jeune homme inconnu au bataillon, il semble cependant plutôt timide et effacé en comparaison de la jeune Megan.


❝ Cette soirée-là... ❞

Megan quitta le café sans un mot sous les regards curieux des clients. Elle avait l'horrible impression d'être une bête de foire ce qui était loin, bien loin de lui plaire. Une fois dehors, elle se sentit oppressée par la foule grouillante qui l'entourait. Elle détestait ça. La foule et le bruit. La jeune femme se mordit la lèvre inférieure, tentant de se calmer tout en réfléchissant de manière calme et ordonnée. Elle inspira longuement avant de se décider sur l'attitude à adopter désormais. La demoiselle avança tout en réfléchissant, marchant au travers de la foule compacte. Peu à peu, elle sentit la tête lui tourner et se sentit comme happée par un nuage cotonneux. Repérant une petite galerie déserte sur la gauche, la jeune femme s'empressa de s'y rendre et s'adossa au mur en fermant les yeux. Toute cette agitation la rendait malade, en plus du contre coup de ce qui c'était produit dans le café.

Rouvrant les yeux, Megan se laissa glisser contre le mur jusqu'au sol. Non loin, les consommateurs s'empressaient de se rendre à leur boutique favorite, régit par la loi du temps. Le temps... Toute personne de ce bas monde était contrôlé par cette entité. Les heures, les minutes, les secondes même s'écoulaient à l'infini tandis que les Hommes tentaient, avides, d'en gaspiller le moins possible. Au fond, c'était une vie bien fade et sans saveur. Savoir profiter du temps, laisser s'écouler les journées en profitant de chaque seconde était bien plus agréable. Un peu comme d'écouter une chanson en savourant chaque note, en la laissant durer le temps qu'elle souhaite sans chercher sans cesse à la raccourcir pour ne pas gaspiller ce temps que l'on vénère. C'était ridicule. Ridicule et stupide comme tous l'était ici. La jeune Idole lâcha un soupir. L'être humain était ainsi, à quoi espérer qu'il change. Demeurant assise, elle releva la tête. Une boutique se tenait fièrement là, désertée cependant par les acheteurs qui ne prenaient pas le temps de visiter cette galerie trop étroite et trop personnelle pour eux.

Une papeterie. La boutique était une papeterie. Une pancarte en bois sombre se tenait au dessus de la porte et avec une très jolie calligraphie et une couleur dorée usée par le temps, on pouvait lire "Kotoba no Rinku". Megan mit quelques secondes à déchiffrer le japonais, étant d'origine anglaise et ayant apprit la langue japonaise depuis peu seulement et en privilégiant le dialogue à l'écrit. "Les liens des mots". C'était un joli mot pour ce genre de boutique, aussi la demoiselle hésitait à s'y rendre. Elle avait toujours aimé la papeterie et avait en plus besoin d'un nouveau cahier à usage personnel. Et professionnel pourquoi pas. Cependant, rentrer seule dans une boutique déserte ne la tentait pas tant que cela. Sa timidité reprenait le dessus apparemment. Fermant une nouvelle fois les yeux, elle revit brusquement le petit visage du garçon lui l'avait abordé au café. Elle rouvrit les yeux et se leva. Elle avait peut-être été un peu froide avec lui.

Néanmoins c'était ainsi qu'elle était, elle ne le faisait pas volontairement et s'en rendait compte plus tard, comme aujourd'hui. Observant la boutique avec attention, un mouvement à la péripétie de son champ de vision attira son attention. Elle ne masqua pas sa surprise en apercevant le jeune homme aux cheveux bleus auquel elle songeait à peine quelques minutes plus tôt. Il parut déconcerté aussi de se retrouver face à la demoiselle et elle hésita à lui adresser la parole. Son regard se porta sur la papeterie et l'envie d'y entrer la titillait de plus en plus. Elle fit un pas vers la boutique puis s'arrêta. Elle ne se tourna pas vers l'inconnu.

"-Tu comptes entrer à la papeterie?" Demanda-t-elle doucement, presque comme un murmure.

Il n'y avait aucune chaleur dans la voix de la demoiselle. C'était cristallin et neutre, comme un vent qui vous caressait. Elle ne connaissait pas le garçon, elle n'était même pas sûre que lui même ai envi de la connaitre. Cependant elle avait besoin au moins d'une présence pour pénétrer dans la boutique et la sienne lui suffirait. N'attendant pas vraiment de réponse, Megan ouvrit la porte et disparut dans la boutique, refermant la porte derrière elle et laissant des effluves sucrées dans l'air.


© Halloween

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Jeu 7 Mai - 21:10

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Pas de boisson, restez dehors ! » Yukito leva alors sa large pupille azurée vers la personne ayant crié ses quelques mots, et il le baissa inconsciemment vers la consommation qu'il tenait entre ses frêles mains. Ces quelques bouts de paroles ne lui étaient pas adresser, mais il le sentit tout comme. De toute façon, il n'avait jamais grandement apprécié cette femme. Elle flânait régulièrement dans ces lieux et faisait sa sorcière auprès des passants, le jeune coursier en était habitué. Il se disait qu'elle n'avait jamais aimé qui que ce soit, pour une raison qu'il ignore le plus au monde et dont il lui adresse un regard poli, qu'elle décide amplement d'ignorer.

« Cela s'adresse aussi à toi ! » Il soupira doucement, puis laisse ses épaules se hausser d'un mouvement las. Il détourna rapidement le regard afin de trouver où jeter sa boisson désormais terminée. Pour ce qu'il en sait, le jeune Yukito pensait encore à sa dernière rencontre et il ne savait réellement que faire. D'ordinaire, il était toujours le premier à entreprendre la discussion et bien un des rare sont les fois où il arrête la conversation aussi tôt, Yukito était plutôt un modèle de bavardage intempestif. S'il ne parle plus autant que d'habitude, c'est qu'une chose importante l'a retenu. Sauf qu'il avait l'impression d'avoir entrepris une action qu'il ne fallait pas, sans en savoir la véritable raison.

Prenant son mal en patience, les pas le guident et arrivèrent à leur destination, la main se dresse et jette la consommation terminée. Il n'y avait pas autant de monde qu'il n'aurait pensé, le brouhaha était tout de même faible que l'on ne pouvait presque qu'entendre distinctement les conversations des différents passants. Son regard se détourna lentement et sa pupille accrocha un regard. Il souffla alors par le nez sans faire mine de ne pas être surpris. Il l'était réellement. Il ne pensait pas revoir la jeune femme de la petite boulangerie. Il y penser il n'y a pas si longtemps. Il aperçut alors la silhouette s'avançait doucement vers une boutique de papeterie, puis se tourner vers lui.

« Tu comptes entrer à la papeterie ? »

Ce n'était qu'un faible murmure. Des paroles alphabétisées avec presque timidité, mais paraissant comme une brise qui passe et qui caresse. Ce n'était pas si mauvais, en tout cas pour le jeune. En toute honnêteté, il ne savait même pas s'il allait ou non entrer dans ce lieu calme, qu'il affectionne pourtant tant. Mais il n'eut réellement pas le temps de répondre que la fine silhouette féminine pénétra dans la papeterie. D'accord. Yukito ne savait irrévocablement pas sur quel pied danser. Mais il ne fit aucune remarque et accéléra simplement le pas afin de rejoindre sa nouvelle connaissance.

Une fois entrée, la décoration intérieure était si détonante que cet endroit donnait l'impression d'être dans un monde parallèle. C'était tout simplement vivifiant, stupéfiant et le jeune coursier adorait cela. Parcourant l'ensemble de la boutique de son regard enfantin, il finit par trouver l'objet de sa venue et partit à sa rencontre.

« Je ne savais pas si j'allais entrer, mais au final, heureusement que tu y es entrée, j'ai bien fait de te suivre. »

Voyant une des commerçantes, le jeune adolescent la salua avec frénésie, un large sourire aux lèvres. La commerçante lui répondit avec enthousiasme et reprit son travail. Le jeune garçon déambula à travers les rayons, parcourant les différents ouvrages et fournitures de son grand œil d'enfant. Bien sûr, son regard était continuellement attiré par le bleu, cette couleur qu'il aimait tant. Mais une question titilla néanmoins le jeune coursier à propos de son interlocutrice. Il avait entendu un léger accent, ne sachant réellement d'où en est la provenance. Il s'approcha alors doucement d'elle, gardant une main sur des ouvrages, bleus bien entendu.

« Excuses-moi de poser ce genre de questions, mais, ton accent me paraît plus européen je trouve, non ? »

C'était pour le moins timide, mais le petit Yuki se demandait véritablement s'il avait raison ou non. Malgré son jeune âge, il avait déjà voyagé dans d'autres pays avec ses parents et l'accent lui rappela vaguement un pays qu'il affectionnait tout particulièrement. Ses mains se fourrèrent doucement dans les poches de sa veste, regardant de nouveau les couvertures bleus.


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Sam 9 Mai - 17:51


Femme en détresse
❝ Tu te fiches de moi? ❞

Neverland Megan • Demoiselle d'apparence froide et solitaire, Megan est en réalité une jeune femme charmante et attentionnée. Très investie dans sa passion de chanteuse et musicienne, elle est très perfectionniste. Sa timidité disparait souvent dès lors qu'elle se trouve sur une scène ou en train de pratiquer toute activité musicale.

Résumé du post • Un groupe d'homme aborde Megan dans un café de façon bien disgracieuse. La demoiselle se voit donc obligée de les congédier d'une façon plus que froide. Un garçon semble impressionné par sa prestation et s'intéresse à son cas.






Iwasaki Yukito • Jeune homme inconnu au bataillon, il semble cependant plutôt timide et effacé en comparaison de la jeune Megan.


❝ Cette soirée-là... ❞

Megan était entrée dans la papeterie. Et autant dire qu'elle ne le regrettait pas. Ayant oublier la présence du garçon dans la rue, elle avança parmi le dédale de rayons qui se dressait devant ses yeux. Le magasin sortait vraiment de l'ordinaire en comparaison des boutiques que la demoiselle avait déjà connu. Ici, les couleurs chatoyaient de part et d'autre de la pièce et les articles étaient tous plus fantaisies les uns que les autres. Paillettes, perles, strass et couleurs festive enchantait ce lieux où l'odeur délicieuse du papier flottait dans l'air. La jeune femme se sentait comme dans son élément et se promenait donc avec un sourire doux sur les lèvres. Observant un lot de crayons effaçables de couleur noire et différentes teintes de bleues, la brune capta le son d'une voix qui semblait lui parler. Relevant la tête, elle considéra un court instant le garçon qu'elle avait poliment planté dehors plusieurs minutes auparavant. Et, comble de l'ironie, il la remerciait d'être entré dans la boutique. Drôle de personne.

Tandis que l'inconnu saluait énergiquement une marchande, Megan partit en quête de ce qu'elle était venue chercher. Deux cahiers. Déambulant parmi la multitude d'articles, elle finit par dénicher un panier où reposait plusieurs magnifiques livres rigides à la couverture dessinée de signes étranges. Un peu comme un grimoire d'enchanteur. Un léger rire franchissant ses lèvres, elle en prit deux, un bleu et un noir, et se releva avant de continuer à flâner dans la boutique. La demoiselle aperçut alors une très jolie trousse qu'elle admira quelques instants. Puis, elle repartit vers le rayon où elle avait vu les stylos. Ce n'était pas nécessaire mais elle avait trouvé les couleurs très jolies et elle avait bien droit à un petit plaisir de tant à autre. Ainsi, elle retrouva par la même occasion le garçon qui l'avait suivi dans le magasin. Curieuse, elle le suivit des yeux tandis qu'il furetait, apparemment heureux de se trouver en ces lieux.

Puis, tandis que la demoiselle venait de détourner le regard, il se rapprocha d'elle. Elle sentit sa présence avant de le voir mais ne se tendit pas comme elle en avait l'habitude. Elle était même plutôt apaisée, sans doute dû au calme qui émanait du lieu où les jeunes gens se trouvait. L'inconnu lui adressa finalement la parole avec timidité. Ce n'était guère étonnant, elle n'avait pas été des plus cordiale avec cet individu. Enfin. Ainsi, il avait entendu la subtile présence de son accent anglais? Il était assez observateur pour l'avoir saisi en une seule phrase. Il avait tout du moins deviné qu'il s'agissait d'un accent européen et donc éloigné du Japon. S'était-il déjà rendu dans un pays européen? Pensive, Megan l'observa quelques instant avant de répondre.

"-Effectivement, vous êtes très perspicace. Je viens d'Angleterre. Précisa-t-elle poliment. Puis-je me permettre de vous demander votre nom?"

S'il espérait parler avec la demoiselle, il allait au moins falloir qu'il se présente. Converser avec des connaissances était peu naturelle pour la demoiselle alors espérer qu'elle discute avec un parfait inconnu était un peu trop idyllique. Ainsi, ses cahiers dans les bras et les stylos dans une main, elle fixa pour la première fois réellement l'étrange individu.


© Halloween

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mer 13 Mai - 22:31

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Effectivement, vous êtes très perspicace. Je viens d’Angleterre. Puis-je me permettre de demander votre nom ? »


Ah ! Le jeune coursier savait qu’il n’avait rêvé, elle venait bien d’un pays européen. Cela pouvait paraître bien étrange, mais Yukito en a vécu une expérience de nombreuse fois durant ces voyages, les habitants du pays déchiffrent avec aisance une langue provenant d’un autre pays que le leurs. Yuki savait qu’il était européen dans la façon de prononcer les mots, et penchait d’autant plus pour l’européen que l’américain. L’accent et les mots ne s’emploient pas de la même manière. Dans tout les cas, le jeune brun aux reflets bleutés aime tout particulièrement le pays d’origine de son interlocutrice aux allures bien trop polie au goût du jeune adolescent, surtout à leur âge.


Peut-être parce que le garçon abordait avec facilité les autres, ou alors, comme la jeune brune est issu d’un autre pays que celui-ci, a-t-elle appris les formes de politesse les plus conventionnelles et peu utilisés entre les jeunes. Ou alors Yuki était un cas à part, c’était une hypothèse non réfutable et tout à fait possible, il n’en savait que trop peu au final. Il n’était pas plus perspicace, il remerciait intérieurement ses parents de l’avoir emmené en voyage dans différentes contrées du globe terrestre. Tournant son regard vers son interlocutrice, il aperçut plusieurs fournitures entre ses mains. Il secoua doucement la tête.


« Pas plus que d’autres vous savez. Qu’est-ce qui vous a amené à venir au Japon ? »


Bon, la curiosité avait largement fait le pas sur les présentations, il en avait parfaitement conscience une fois les mots prononcés. Avec honnêteté, il n’était pas franchement à l’aise. La boutique donnait un côté accueillant, calme, presque chaleureux et la jeune fille de froideur, de distance. Un contraste tout à fait impressionnant. Ce n’était pas le regard fixe qui le dérangeait, il avait l’habitude que des mirettes l’observe de toute les façons possibles, aussi bien de façon poli et agréable, que dérangeante ou médisante. Il n’était choqué de rien à vrai dire, il s’en fichait dorénavant pas mal aussi, aimerait-il le croire éternellement.


« Pardon. Je m’appelle Iwasaki Yukito. Et vous ? »


Si elle souhaitait des présentations, sans doute en aimerait-il aussi. Il n’allait peut-être pas dire aussitôt sa phrase habituelle du type « sinon, on m’appelle Yuki. » comme il avait l’habitude d’entreprendre avec les individus. En réalité, il avait l’impression qu’elle s’en foutrait comme l’an quarante, et donc alphabétisés des propos hors contexte et déranger celle-ci. Peut-être se tromper t-il, sans doute, parce qu’elle cache peut-être de la timidité, mais il préférait y aller pas à pas.


Ainsi, il attendit patiemment la réponse, sans vouloir plus actif qu’il ne l’est habituellement. Au contraire, il portait un masque plutôt chaleureux, il était sage et tranquille. Bien que le jeune coursier ne le porte pas sur son visage, il aimait le calme parfois. Son épaule roula doucement, faisant glisser la lisière de la sacoche en bandoulière que le jeune garçon portait. L’attrapant dans sa main, il la fit basculer de l’autre côté. Elle n’était pas bien lourde, mais à force d’être posée sur la même épaule, il la sentait tout comme. Il reporta de suite son regard sur son interlocutrice.


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Ven 15 Mai - 18:52


Femme en détresse
❝ Tu te fiches de moi? ❞

Neverland Megan • Demoiselle d'apparence froide et solitaire, Megan est en réalité une jeune femme charmante et attentionnée. Très investie dans sa passion de chanteuse et musicienne, elle est très perfectionniste. Sa timidité disparait souvent dès lors qu'elle se trouve sur une scène ou en train de pratiquer toute activité musicale.

Résumé du post • Un groupe d'homme aborde Megan dans un café de façon bien disgracieuse. La demoiselle se voit donc obligée de les congédier d'une façon plus que froide. Un garçon semble impressionné par sa prestation et s'intéresse à son cas.






Iwasaki Yukito • Jeune homme inconnu au bataillon, il semble cependant plutôt timide et effacé en comparaison de la jeune Megan.


❝ Cette soirée-là... ❞

La réponse du jeune inconnu laissa la demoiselle silencieuse. La raison de sa venue au Japon. Ce n'était pas réellement un sujet qu'elle souhaitait aborder, encore moins avec une personne tout à fait inconnue. Les prunelles de la demoiselle s'assombrirent légèrement. Elle était venue pour changer de vie, abandonnant en quelques sortes sa mère. Pour vivre son rêve, pour retrouver son frère. Pour prouver à son père qu'il se trompait sur toute la ligne. Megan ferma les yeux, sentant la colère et les larmes poindre. Elle inspira doucement puis refit face à son interlocuteur. Garder le contrôle. Ne pas se laisser happer par les souvenirs. La jeune femme demeura donc immobile, laissant voir un visage calme, neutre. Son interlocuteur ne pouvait aucunement savoir les véritables motivations l'ayant poussé à venir aussi loin de son pays natal, aussi laissa-t-elle apparaitre un très léger sourire sur ses lèvres afin de répondre au garçon, gardant cependant une certaine distance.

"-J'avais entendu parler de la Shining Agency et souhaitant devenir une Idole, j'ai trouvé qu'il s'agissait-là d'une opportunité à ne pas manquer. Je suis donc venue au Japon."

Officiellement, c'était cette raison qui l'avait conduite ici. C'était ce qu'elle s'efforçait de croire et de se persuader. Laissant échappé un soupir fatigué, la demoiselle passa une main dans ses cheveux, tenant de l'autre les articles qu'elle souhaitait acheter. D'ailleurs sans doute était-il temps qu'elle les achète non? Et demeurer debout était loin d'être des plus agréables, bien sur la jeune femme ne s'en plaigne aucunement. Simplement, elle avait envie de se poser quelque part. Sa journée avait été chargé, sans parler du temps perdu dans la cohue de la ville et le petit désagrément subit à la boulangerie. Toutefois, elle ne souhaitait pas encore rentrer chez elle, sa curiosité ayant été un tantinet éveillée par le mystérieux jeune homme qui se trouvait à cet instant face à elle. Il lui donna d'ailleurs son nom, Iwasaki Yukito. Souriant cette fois un peu plus, la demoiselle inclina doucement la tête face au jeune homme.

"-Neverland Megan. Enchantée de vous rencontrer." Se présenta-t-elle, de façon sans doute un peu trop courtoise. Navrée... J'ai l'habitude de parler de façon assez soutenue." S'excusa-t-elle après un court silence.

Elle avait toujours eu l'habitude de parler de façon très distinguée, ou soutenue. Un peu trop même sans doute mais que pouvait-elle y faire. C'était ainsi qu'elle avait été élevé et elle ne comptait pas en changer. Observant l'inconnu, la jeune femme se dirigea finalement vers la caisse du magasin et y paya ses achats. Ainsi, elle put se libérer les bras et la vendeuse lui offrit même un petit sac afin de transporter plus librement ses articles. Souriant gaiement à la marchande, la demoiselle se tourna ensuite afin de chercher la sortie du magasin. Elle vit alors Yukito, attendant son tour afin de payer quelque chose. Elle se déporta donc sur le côté, libérant le passage. Elle fit un pas vers la sortie puis se tourna vers le jeune homme derrière elle. Pensive, elle se demanda ce qu'elle comptait faire à présent. Sans doute trouver rentrer chez elle, bien que cette perspective ne l'enchante guère à cet instant. Voyant le jeune homme aux cheveux bleus se tourner vers elle, elle se décida finalement à faire plus ample connaissance avec lui.

"-Hum... Avez-vous quelque chose de prévu ou comptez-vous rester encore dans le centre commercial?" Osa-t-elle donc demander.

Après tout, discuter ne pouvait que lui faire du bien. Et elle avait promis à son frère de faire des efforts. Un peu.


© Halloween

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Dim 17 Mai - 18:50

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Le jeune coursier observa son interlocutrice empli d’une certaine curiosité. Il l’avait aperçu les paupières de la jeune fille se clore durent quelques secondes, réaction qui laissa le petit brun aux reflets bleutés quelques peu pantois. Avait-il posé une question qui n’aurait pas dû être présente ? Il ne saurait le dire avec exactitude. Mais il n’avait pas le temps de se poser plus amples questionnement qu’elle avait déjà repris son masque habituel. Neutre, et distante. Il ne savait rien et ne saura probablement jamais, même pas avec le sourire qu’elle affiche. Aussi vrai qu’il puisse paraître, il avait l’impression qu’il pouvait tendre la main aussi près d’elle qu’il le pouvait, il ne l’atteindra jamais. Triste pensée.


« J'avais entendu parler de la Shining Agency et souhaitant devenir une Idole, j'ai trouvé qu'il s'agissait-là d'une opportunité à ne pas manquer. Je suis donc venue au Japon.»


La petite tête bivouaque sur le côté d’une façon légère. Alors, cet établissement avait aussi bonne réputation, provenant d’un pays aussi lointain que le Japon ? Le petit brun connaissait l’existence et l’influence de la Shining Agency, mais ne se doutait que très peu de son importance aussi forte au sein des autres nations. Ce n’était pas réellement pour lui déplaire. Elle laissa échapper un soupir et Yukito ne sut réellement pour qu’elle raison il avait été poussé. Sûrement était-elle fatiguée ? D’ailleurs, le petit brun laissa sa pupille s’échapper le temps d’un instant. Il ne savait pas si l’heure était avancée ou non, il avait certain horaire à respecter dans quelques temps, il devra les respecter et ne pas être trop fatiguer. Il se sentit néanmoins rassuré en voyant le sourire plus élargie de son interlocutrice. Elle avait l’air plus, tranquille. Peut-être, s’en persuade t-il au moins.


« Neverland Megan. Enchantée de vous rencontrer. Navrée... J'ai l'habitude de parler de façon assez soutenue »


« Enchanté aussi ! Et ne vous excusez pas, chacun est comme il est. »


Il fut légèrement surpris qu’elle s’excuse pour son parler. Il ne pouvait lui reprocher, s’étant précédemment posé des questions sur celui-ci. Yukito pouvait néanmoins comprendre. Partant en voyages ou durant les soirées, il rencontrés des individus et adoptait un comportement courtois, distingué et une conversation poli, sans doute de trop pour un enfant de son âge, mais ainsi ses parents l’avait élevé, il se devait de remplir son devoir et la satisfaction de ses parents. Même en  remplissant son rôle d’hôte aussi soutenu, il agit différemment lorsqu’il est en ville.


Elle s’était présentée et le jeune adolescent aimer le nom de celle-ci, ayant une connotation fantastique. La jeune demoiselle partit payer ses fournitures, tandis que le petit brun ne pouvait s’empêcher d’aller rechercher un carnet aux beaux motifs pour son père, ainsi pourrait-il écrire ses voyages à l’étranger et ses rendez-vous d’affaires. Suivant de près la jeune femme, il se glissa derrière afin de payer son article. L’achat fut rapide et il se tourna doucement vers son interlocutrice, qui était à présent près de la sortie, l’observant aussi.


« Hum... Avez-vous quelque chose de prévu ou comptez-vous rester encore dans le centre commercial? »


Yukito se permit de regarder l’heure de son portable après que la question soit posée. Il fut plus ou moins soulagée, cela n’avait duré que très peu de temps, ainsi, il pouvait encore déambulait dans le centre avant de rentrer chez lui. Il reposa sa pupille azurée sur Megan.


« Je pense encore rester dans le centre commercial et vous ? Vous voulez aller quelque part en particulier ? »


Yukito sortit en même temps du magasin que la jeune Megan et observant les lieux, il aperçu un petit starbuck, qui n’avait personne. Il pointa l’endroit du doigt.


« Vous voulez aller là-bas ? On pourrait parler et boire un truc. »


Façon assez familière, mais propre à Yuki. Il commençait légèrement à fatigué et le ressentait dans son épaule et ses jambes.    

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mar 2 Juin - 21:00


Femme en détresse
❝ Tu te fiches de moi? ❞

Neverland Megan • Demoiselle d'apparence froide et solitaire, Megan est en réalité une jeune femme charmante et attentionnée. Très investie dans sa passion de chanteuse et musicienne, elle est très perfectionniste. Sa timidité disparait souvent dès lors qu'elle se trouve sur une scène ou en train de pratiquer toute activité musicale.

Résumé du post • Un groupe d'homme aborde Megan dans un café de façon bien disgracieuse. La demoiselle se voit donc obligée de les congédier d'une façon plus que froide. Un garçon semble impressionné par sa prestation et s'intéresse à son cas.






Iwasaki Yukito • Jeune homme inconnu au bataillon, il semble cependant plutôt timide et effacé en comparaison de la jeune Megan.


❝ Cette soirée-là... ❞

« Enchanté aussi ! Et ne vous excusez pas, chacun est comme il est. »

La demoiselle sourit doucement. En général, les gens avaient tendance à la juger sur ses paroles et son attitude distante, voir quelque peu aristocratique. Ce n'était pas tout le temps volontaire, malgré le fait qu'il lui arrive très souvent d'être d'une politesse sans doute trop accentuée dans ce pays si différent du sien. Elle avait gardé ses habitudes anglaises, notamment au niveau de l'éducation. Elle avait toujours été ainsi et il était difficile, en plus d'inutile, de vouloir en changer. De plus la jeune femme était plutôt fière de ses origines anglaises et n'en avait jamais ressenti aucune gêne. Etre étrangère ne la dérangeait pas. C'était un peu ce qui la rendait unique après tout.

Le jeune homme avec qui elle conversait baissa les yeux sur son portable après qu'elle ait posé sa question et elle ne s'en offusqua pas. Ce fut à peine si elle y fit attention à vrai dire, laissant le temps à son interlocuteur de réfléchir à ses futures activités. Pensive, elle songea également à ce qu'elle devrait faire une fois de retour chez elle. Jouer de la musique, réviser, apprendre. Préparer un repas aussi, il fallait bien qu'elle se nourrisse et manger sainement était un principe qui lui avait toujours tenu à cœur. La jeune femme releva légèrement la tête en entendant à nouveau la voix de son camarade. Ainsi elle apprit qu'il comptait rester tout comme elle dans le centre commercial.

"-Je comptais faire de même. Je n'ai pas grand chose de prévu à vrai dire et je ne sais pas trop où aller."

Encore une fois, elle avait parlé de façon courtoise. Un peu moins distante cependant, étant en même temps en train de réfléchir. Megan avait toujours été quelqu'un d'assez méfiant vis à vis des personnes qu'elle ne connaissait, plus encore envers celles qui lui portaient un intérêt quelconque. Ce n'était pas contre les autres, simplement on lui avait toujours appris à se méfier des apparences et à ne pas s'y laisser prendre. Et depuis, elle appliquait cette règle à toute personne pouvant lui adresser la parole. Peut-être était-ce idiot. Malgré tout, cela lui évitait les ennuis et les gens qui se trouvaient être de mauvaise intention lui fichaient généralement la paix. Parce qu'elle ne leur laissait aucunement le temps de l'embêter ou qu'elle s'arrangeait pour les éloigner, que ce soit verbalement la plupart ou physiquement lorsque les gêneurs ne saisissaient pas les nuances de la langue et des mots.

La jeune demoiselle sortit de la boutique flanquée du dénommé Yukito. Il repéra un court instant les lieux avant de sembler voir quelque chose qui l'intéressait. Tournant donc la tête vers l'endroit fixé par son compagnon, elle avisa un petit starbuck. Ce n'était pas le genre d'endroit qu'elle avait l'habitude de fréquenter et à dire vrai, il était même rare qu'elle y fasse attention et pose ses prunelles émeraude sur les lieux de ce type.
Cependant après jeté un rapide regard sur le jeune homme à ces côtés et constatant qu'il semblait plus fatigué que précédemment, elle se décida à accepter de s'y rendre. Ne comptant toutefois pas tant si attarder que cela, préférant bavarder un peu avant de plier bagage et de disparaitre de la vie du garçon comme elle y était apparue.

"-Pourquoi pas, le lieu m'a l'air agréable." Répondit-elle avec un sourire.


© Halloween

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Lun 22 Juin - 20:04

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


LLa jeune brune mit un point d’encrage au même titre que le jeune Yukito sur le lieu de tranquillité sur lequel il avait pointé du doigt avec tant de négligence. Il ne savait réellement si elle allait accepter la demande, mais le boyau de parole avait tout de même était jeter. Advienne que pourra, il ne pouvait réellement pas distinguer et encore moins anticipé le comportement qu’elle pourrait dès lors adoptait. Cela lui était définitivement hors d’atteinte.

«  - Pourquoi pas, le lieu m’a l’air agréable. »

Débité doucement et flanqué d’un sourire, le petit coursier ne pouvait rêver de mieux. A vrai dire, le petit pouvait l’être facilement, ainsi un sourire naquit sur son visage pâle. Ainsi, les petites jambes déambulèrent vers ledit endroit, vérifiant que la jeune fille le suivait toujours. Cependant, un sentiment le rongeait imperceptiblement, une gêne occasionnée par ce bout de visage féminin et distant. Quand bien même il était doté d’une langue terriblement bien pendue, il trouvait en sa compagne de route un manque de parole à laquelle il n’était que peu habitué. Parce qu’il faut oser le dire, Yukito est un bavard invétéré.

«  - Ca me rassures. Il n’y a jamais grand monde dans ce petit starbuck, pourtant les milkshakes et smoothies sont très très bons ! »

Ils arrivèrent sur les lieux. La pupille était enjouée, où les parfums qui trônaient semblaient l’aguicher plus qu’il ne fallait. Un carré de chocolat, pimenter par de la pistache ou encore de la fraise. Et encore, sa pupille ne pouvait tout distinguer, ni sa petite taille en l’occurrence. La tête se penche, se demandant. La petite tête se tourne vers Megan. Si celui pouvait, il dévaliserait entièrement le starbuck avec ces multitudes de parfums. Yukito aime les sucreries et tout ce qui peut en avoisiner. Un pêché mignon dont il ne se cache pas. Mais il n’eut pas le temps de tergiverser plus qu’il n’aurait souhaité accomplir, car une femme arriva aussitôt pour prendre leurs commandes pensa Yukito.  

« - Bonjour. Alors, je vous sers quoi ? »

Sa nouvelle interlocutrice lui avait nettement fait lever les yeux, dessinant un air interrogateur sur son visage, ainsi qu’un maigre sourire. Elle avait peu avenante, mais était tout de même polie et gentille. Il n’avait pas entendu le cri plaintif de la semelle, bien trop distrait par ce qu’il allait choisir. Il ne savait pas non plus pour Megan, si elle voulait quelque chose ou non. La tête de la serveuse revenait vaguement au jeune Yukito, dont il l’avait déjà croisé les fois où venait au starbuck.

« - Hum…je prendrai un smoothie prêche et fruit de la passion s’il vous plait. »

Semble-t-il que le petit Yukito aime la connotation anglophone dont la jeune portée. Il ignorait presque tout de son interlocutrice, mais il s’était avéré véridique que le jeune brun aux reflets bleutés s’émerveillait pour peu de chose, peu soucieux de paraître naïf à son entourage. A vrai dire, Yukito ne se lancerait pas sur ce terrain.

« - Et vous Megan ? Vous prenez quoi ? »

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring


Hors RP:
 
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Mar 23 Juin - 13:49


Femme en détresse...
Tu te fiche de moi?





Feat Iwasami Yukito
Et ce fut ainsi que la demoiselle suivit le jeune homme jusqu'au starbuck. Elle l'écouta ainsi complimenter ce que l'on servait dans ce lieu et demeura silencieuse. La jeune femme était songeuse, se demandant pour quelle mystérieuse raison elle avait accepté l'invitation de son camarade. Sans doute pour s'occuper, et peut-être par simple politesse. Elle s'était montrée plutôt impolie auparavant alors que l'on souhaitait seulement lui adresser la parole. Cela avait toujours été le cas cependant, il devait donc bien y avoir une autre raison. L'image de son frère s'imposa à son esprit et elle sourit doucement. Effectivement, elle lui avait promis de se faire des connaissances. Elle respectait sa promesse.

Une femme aborda alors Yukito, reportant l'attention de la chanteuse sur ce dernier. La serveuse n'avait pas l'air d'une grande gentillesse, ce qui refroidit légèrement Megan. Elle n'aimait pas vraiment la présence des adultes en général, et ceux qui avait ce genre de comportement blasé l'incommodait quelque peu. Enfin. S'étant imperceptiblement raidie, elle tâcha de se détendre afin de ne pas ressentir cette envie de fuir qu'elle ressentait chaque fois qu'un élément quelconque lui déplaisait. Un simple réflexe de fuite qu'elle avait tendance à utiliser un peu trop souvent dans les lieux tel que celui-ci. S'étirant tandis que son compagnon commandait, elle se demanda ce qu'elle-même allait prendre. Elle avait toujours apprécié le gout sucré des smoothies, mot qu'elle avait d'ailleurs toujours prononcé à l'anglaise et non à la française ou toute autre langue.

La violoniste fut finalement apostrophée par Yukito qui désirait connaitre sa commande. Dont elle n'avait toujours aucune idée à l'heure actuelle. Cependant au vu de l'impatience notable de la femme qui attendait sa commande, elle se sentit légèrement mal à l'aise. Toutefois, habituée à garder un visage sans réelle expression, cela ne se vit pas et elle se contenta de poliment décliner l'offre de Yukito. A vrai dire, elle n'avait pas très soif. Toutefois la serveuse insista une nouvelle fois, tirant cette fois à Megan un regard assez froid. Elle commanda néanmoins un smoothie pomme-caramel et, Yukito dans son sillage, s'assit à une table déserte. Ce fut uniquement à cet instant qu'elle soupira doucement, relâchant la tension. Elle ne savait pas vraiment pourquoi la serveuse l'avait à ce point exaspérer. Sans doute la brune était-elle un peu fatiguée.

Une fois assise et remise d'aplomb, Megan s'octroya le luxe de briser un peu le masque. Légèrement. Le temps d'un léger sourire et de profiter du dossier moelleux du fauteuil dans lequel elle s'était assise. Posant à nouveau ses prunelles émeraudes sur son camarade, elle hésita à prendre la parole. Sans doute serait-ce une bonne idée, d'autant que le jeune homme semblait indécis en sa compagnie. Comme la plupart des personnes en réalité. Le masque de froideur et la distance qu'elle mettait entre elle et les autres avait toujours eu cet effet et elle ne s'en plaignait pas.
Penchant légèrement la tête, la chanteuse prit finalement la parole.

"-Vous avez l'habitude de venir ici?"

Simple question, toutefois elle permettait d'engager la conversation. Ce qui n'était pas négligeable.


© A-Lice | Never-Utopia

« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Jeu 2 Juil - 14:47

" Femme en détresse...ou pas "
• Feat.Megan Neverland •


/


Perdre prise sur ce qu’il avait toujours fait, sur une mécanique si bien huilée pour le petit brun aux reflets bleutés, sur cette sécurité et vivacité qu’il pensait acquise, ou même innée était sans doute terrifiant pour le jeune Yuki. Il n’avait eu besoin de mots ou de gestuel pour qu’elle comprenne aussi rapidement la situation, qu’elle comprend le sentiment de gêne qu’il lui octroyait et cela le dérangeait davantage. Alors il préfère se muer dans le silence vague, sous la délicieuse commande venant d’arriver. En plus du regard de la jeune brune.  

«  Vous avez l’habitude de venir ici ? »

Rare étaient les passantes à s’octroyait le plaisir de s’arrêter prendre un café dans ce lieu, mais au moins ils avaient le luxe de ne profaner si les individus, ni les lieux aux couleurs chatoyante. C’était une tranquillité presque sacré, si les deux jeunes voulaient passer outre le comportement de désinvolture dont la serveuse leur avait offert sur un plateau d’argent. Yukito en avait été surpris, mais avait laissé couler. Il ne fit que relevés sa pupille azuré vers les émeraudes qui le regardaient.

« De temps à autres, quand j’ai le temps. Mais je ne m’attendais pas à avoir une serveuse comme ça. Mais bon. »

Yukito, ce n’était pas le petit bonhomme médisant, bien au contraire. Il ne réagissait vraiment ou s’exprimer ainsi que lorsque les brides chaotiques qui troublaient son esprit étaient nettement trop instable, ou que l’individu était aussi médisant et malfaisant que lui-même ne pouvait s’en empêcher. Yukito, c’était une crème à la texture changeante, laissant ses envies et ses émotions s’exprimaient aussi gaiement qu’un festival.

« Au moins leurs smoothies sont bons. Vous trouvez pas ? »

Le froid de la boisson lui mord les gencives et a tôt fait de balayer les pensées pas trop subversives qui l’animent. Il ne s’attendait pas à cela, mais au bout de quelques secondes, cela lui donna l’occasion de recommencer. Yukito, c’était un petit voyageur lorsqu’on le regardait bien, sans visage et condition qui grimpe monts et montagnes avec autant de passion que s’il s’agissait d’une femme. Cependant, il revêt d’un autre apparat lors de ses obligations familiales. Ainsi soit-il. D’une main, il resserre sa prise sur la boisson fraiche, en savourant son goût, avant de reposer sa mirette pâle sur son interlocutrice.

« Vous faites quoi d’habitude, outre que passer du temps avec moi dans un starbuck ? »

Sa question, elle respirait la candeur et l’innocence pure et simple. Sa pupille est du même acabit que la noirceur, pourtant le personnage se dégage de tout cela. Il ne dit pas qu’il n’a jamais plongé dans cet espace, mais il en reste tout de même éloigné. Cependant, il n’a eu un moindre songe sur ses paroles, trop curieuses et indiscrètes, cherchant tout naturellement un sujet de conversation pour se débarrasser de ce sentiment de gêne perçu qui l’habite. Relevant la tignasse brune aux reflets bleutés d’un geste vif, les joues se teintes d’un joli rose pour son âge, plaçant une de ses paumes en avant.

« Pardon, c’était indiscret. »

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland] Dim 12 Juil - 15:47

« Ne te laisse jamais faire, peu importe si les gens sont plus forts que toi. Ta volonté suffira Megan, crois-moi. »
Femme en détresse

La réponse que lui fournit le jeune homme lui fit légèrement relever les yeux. Ainsi elle n'était pas la seule à ne pas avoir apprécié le comportement assez impoli de la serveuse. Elle avait déjà eu ce genre de petit boulot auparavant, lorsqu'elle était encore en Angleterre. Il y avait toujours eu de nombreux critères pour satisfaire les clients mais le sourire était celui qui comptait le plus. Le sourire, la courtoisie et l'envie de voir le client heureux en toutes circonstances. C'était ce qu'elle avait apprit tout du moins, malgré le fait qu'il restait des individus qui ne respectaient pas cela. La serveuse d'aujourd'hui en était la parfaite illustration. Aussi Megan n'avait-elle pas réagit lorsque cette dernière avait apporté les commandes. Un simple merci suffisait.

Peut-être se comportait-elle elle-même d'une mauvaise façon. Elle ne savait pas vraiment. Sortant peu, elle gardait sa froideur constante en toute circonstance. Sans doute la trouvait-on trop renfermée. Son frère le lui avait déjà dis plusieurs fois. Et elle avait promis de faire des efforts contre cela. Mais... Elle ne pouvait pas non plus chasser le naturel, encore moins après une dure journée comme celle-ci. Autant essayait-elle de ne pas paraitre désagréable envers le prénommé Yukito, autant n'avait-elle cure de l'être envers toute autre personne qui aurait le malheur de jouer avec ses nerfs. Comme la serveuse, qui ne l'avait sans doute pas fait volontairement. Tout de même, elle l'avait énervé. Un peu. Toutefois ses sombres pensées furent rapidement coupées par la question de son camarade.

"-Effectivement... Ils sont bons." Murmura-t-elle après avoir bu une gorgée.

Le mélange des saveurs sucrées glissa lentement dans sa gorge. C'était vraiment agréable et, chose surprenante, cela l'apaisait. Le froid lui avait toujours plut, aussi appréciait-elle la sensation sur sa langue et son palet. Un sourire aux lèvres, elle savoura la boisson, à demi pensive. Elle réfléchissait à tout et à rien tout en demeurant présente afin d'écouter son interlocuteur parler s'il venait à lui adresser à nouveau la parole. Ce qu'il fit. La question la surprit quelque peu mais elle ne réagit pas plus que cela. Elle ne voyait pas de mal à ses paroles, bien qu'un peu trop curieuse pour une personne ne l'ayant connu que depuis quelques heures à peine. Rapidement, presque comme s'il l'avait entendu parler, il s'excusa pour son indiscrétion. Avec un sourire, sans doute le premier aussi doux depuis leur rencontre, elle prit la parole.

"-Pas de soucis. En général je m'occupe en travaillant dans mon agence et sinon je reste fréquemment chez moi pour travailler. Parfois je sors en ville, sans plus. Et vous?"

Elle avait retrouvé son calme. Sans doute était-ce le smoothie qui avait joué sa part là-dedans ou bien alors était-elle simplement redevenu plus calme à cause de l'heure qui défilait et du soir qui commençait à tomber. Elle avait toujours aimé cette période de la journée. Quand le soleil tombe et que la nuit enveloppe la ville. Les étoiles apparaissent ensuite à leur tour, entourant la lune. Il allait tout de même falloir qu'elle finisse par rentrer chez elle, sans quoi elle ne saurait jamais se lever le lendemain. Elle avait encore un peu de temps. Le temps de terminer son smoothie et de quitter le jeune homme qui se trouvait face à elle. La boisson arrivant d'ailleurs à sa fin, elle s'adressa une nouvelle fois au jeune homme.

"-Je suis navrée, je ne vais pas tarder à vous quitter. Il ne me semble pas prudent de rentrer chez moi une fois la nuit tombée. Peut-être nous recroiserons nous un jour qui sait." Finit-elle par lâcher doucement.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Femme en détresse [PV:Megan Neverland]

Contenu sponsorisé
« »




 

Femme en détresse [PV:Megan Neverland]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elyhan K. Lalwende[Elfe][Haute-Prêtresse][TEBI]
» Alyryne Naerth [Haute prêtresse d'Uriz/Calymentar]
» Eileen Ainster [Haute Prêtresse de Kiran]
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-