Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Quand le passé te revient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Quand le passé te revient Jeu 17 Sep - 18:49




















  ❝ Quand le passé te revient ❞
tu en oublierais le présent ~




Il faisait beau ce jour-là et la température extérieure était douce. C'était un jeudi, un jour où la majeure partie de la population se trouve être au travail et espère en vain que les minutes s'écoulent plus rapidement afin que bientôt le weekend ne fasse son arrivée. Il était étrange sans doute que Megan se trouve non pas au travail pour une fois mais dans les rues de la ville dans le quartier d'Akihabara. Ayant été libérée plus tôt aujourd'hui que d'ordinaire, la jeune femme avait décidé de profiter de son peu de temps libre pour s'adonner à une promenade au centre commercial.

Elle s'y rendait peu, cela étant en partie du à la foule qui s'y pressait toujours mais également parce qu'elle n'éprouvait pas tant de plaisir que cela à aller tout le temps au même endroit et qu'elle ne ressentait pas le désir qu'on certaines de ces femmes à acheter tout ce qu'elles voient. Non, la brunette préférait amplement savourer la rareté de ses visites au centre commercial, appréciant bien plus de découvrir de nouveaux articles que de les voir tout les jours. Elle aimait à ne pas acheter tout de suite, à attendre afin de voir si l'objet produisait toujours un effet sur elle. C'était plaisant et elle préférait de loin apprécier avec les yeux qu'avec autre chose.

S'engouffrant dans le fameux centre commercial pour le moins déserté à cette heure de la journée, la demoiselle demeura quelques instants immobile en savourant la quiétude des lieux, si rare. Prenant ensuite le parti de regarder chaque boutique avant de se décider à acheter quelque chose, elle prit le temps de se promener sans se presser, admirant tout ce qui passait devant ses prunelles émeraudes et captait son attention. Saluant les commerçants donc certains qu'elle connaissait, elle passa plus de temps à la papeterie qu'ailleurs et y acheta d'ailleurs un cahier qui lui plut immédiatement ainsi qu'un stylo afin de remplacer celui qui l'avait lâchement lâcher quelques heures auparavant. Une fois ces petits achats fait, elle se rendit dans une autre boutique où elle acheta cette fois quelque chose de plus fragile et dont elle prit grand soin.

L'article n'était certes pas cher mais elle le trouvait fort agréable à regarder. Il s'agissait d'un vase joliment travaillé qui égayerait sans doute son appartement plutôt impersonnel. Un sourire aux lèvres, elle quitta la boutique et bifurqua à l'angle afin d'atteindre les escaliers lorsqu'elle heurta quelque chose de plein fouet et se retrouva par terre. Il était plutôt rare qu'elle heurte ainsi le sol, non seulement parce qu'en général elle conservait son équilibre mais qu'en plus elle n'avait rien dans les mains. Ce qui ne fut pas le cas cette fois. Ce fut donc au sol que Megan atterrit, le bruit du vase acheté précédemment applaudissant sa chute pour le moins brutal sur le carrelage. Parfait, vraiment parfait, elle n'aurait rêvé mieux comme situation.

Relevant la tête afin de voir ce qu'elle avait percuté, elle s'aperçut que ce n'était pas quelque chose mais quelqu'un ce qui était une différence notable. Jetant un bref regard sur le visage vaguement familier de l'homme, elle baissa à nouveau la tête et se redressa gracieusement, époussetant par la même occasion ses vêtements afin de dissiper une légère gêne. Jetant à cet instant un coup d'œil au vase contenant dans le sac présent dans sa main droite, elle constata que ce dernier avait souffert de la chute et se trouvait être fissuré de part et d'autre. Cela l'étonnerait à peine qu'il se casse lorsqu'elle le sortirait et elle devrait sans doute réparer ça à la main. En évitant de se baisser si possible. Soupirant doucement, elle passa une main gênée dans ses cheveux.

"-Avec un peu de colle ça devrait être réparable... Murmura-t-elle à sa propre intention avant de reporter son attention sur l'homme, se trouvant fort impolie. Veuillez m'excuser, je ne devais pas faire très attention et vous ai percuté... Navrée." 



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand le passé te revient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le passé nous revient toujours quand on dors... [pv Seth Cooper]
» Quand le passé vient frapper à ta porte! - feat: greg
» Un souvenir du passé qui revient et un ami qui tombe un point.
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun
» Quand le passé laisse une trace indélibile sur notre vie, il ne reste qu'une chose à faire: l'affronter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-