Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Lun 7 Sep - 15:05

« Une femme ne doit pas se battre mais être douce et agréable. N'est-ce pas Megan? »
Une demoiselle irréprochable.

"-Parfait ça sera bon pour aujourd'hui Megan, bon boulot."

Otant gracieusement le casque qui se trouvait sur ses oreilles, la demoiselle acquiesça d'un élégant signe de tête à l'intention de ceux qui l'enregistrait derrière la paroi de verre. Balançant doucement ses longs cheveux bruns, elle posa le casque audio et quitta la pièce insonorisée sans un mot. Satisfaite de son travail de la journée, elle récupéra son sac où étaient restées ses affaires et se changea rapidement à l'abri des regards. Une fois ceci fait, elle rejoignit la petite équipe qui travaillait avec elle et après avoir réglé les derniers détails, la jeune femme quitta son lieu de travail et atterrit dans la rue, l'air frais du soir qui commençait à tomber assaillant sa peau blanche.

Son regard émeraude se posa sur les passants qui se pressaient sur les trottoirs, désireux de regagner leur domicile après une dure journée de labeur. Elle comprenait allègrement ce sentiment. La journée avait été particulièrement éprouvante ce jour-là et bien qu'elle n'aurait pas même idée de s'en plaindre, la fatigue la gagnait peu à peu au fil des heures qui s'écoulaient. Souhaitant regagner son domicile au plus tôt, la chanteuse choisit de quitter les grandes rues afin de prendre quelques raccourcis. Mauvaise idée apparemment.

Cela faisait quelques minutes qu'elle progressait à vive allure en direction de son domicile. Déboulant dans un genre de petite place, elle coupa court avant de remarquer la présence de plusieurs jeunes hommes qui l'observait du coin de l'œil. Accélérant le pas, Megan arriva bientôt à leur hauteur et fut bientôt contrainte de s'arrêter, l'un des individu s'étant levé et bloquant à présent l'accès à la ruelle tant convoitée. Une fois immobile face à quatre grands gayards pour le moins peu avenants, la demoiselle commença à perdre patience et tenta de passer de façon plus ou moins concluante.

Les inconnus finirent eux-aussi par arrêter de jouer et s'approchèrent d'elle avec un air pour le moins peu sympathique. Lâchant un soupir excédé, Megan posa son sac au sol tout en se préparant à se battre, se demandant sérieusement pour quelle raison les hommes avait ce réflexe parfaitement crétin de vouloir aborder une femme contre son gré. Reportant son attention sur ses adversaires du soir, la jeune femme se prépara à l'impact.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Lun 7 Sep - 22:26



Une demoiselle

irréprochable
Featuring Megan Neverland



Byaku' venait tout juste de sortir de la salle de sport se situant le plus près de chez elle et ce fut non sans une démarche digne d'un canard gracieux due à des courbatures certaines qu'elle reprit le chemin habituel la menant à son domicile. Elle avait vraiment besoin d'une douche. La jeune fille suait de partout et des gouttes dégoulinaient des ses cheveux, mouillant son débardeur déjà trempé par la transpiration.
Elle devait avoir l'air... sexy, dans cette tenue. Quoique, peut-être un peu, car la sueur venait lentement se déposer sur son décolleté, laissant entrevoir les attraits féminins de cette dernière. Cependant, ce fut avec un frisson qu'elle remonta à la hâte son haut. Il commençait à se faire tard, et la brise légère et glacée de la nuit se faisait ressentir peu à peu.

Pressée de retrouver sa maison et son petit confort, Byakuren accéléra le pas, passant à travers de multiples petites ruelles sombres et reculées. Elle avait l'habitude de ces quartiers mal famés qu'elle fréquentait régulièrement pour se rendre plus vite aux lieux qu'elle souhaitait. C'était un genre de raccourcis. Heureusement pour elle, aucune personne peu fréquentable ne l'avait abordé, et tout ce qu'elle avait eut à endurer depuis son déménagement ici restaient des regards plus ou moins insistants.

Soudain, la demoiselle s'arrêta net. Elle avait cru entendre des voix. Non non, pas comme Jeanne d'Arc. Des VRAIES voix. Venant de la gauche, si elle ne se trompait pas. Et la personne à qui elle appartenait n'avait pas l'air... très sobre. Tout ce qu'elle espérait à cet instant c'était que personne n'avait croisé sa route. Surtout si tard et dans ce coin reculé. Elle hésita. Devait-elle aller vérifier? Il y a de grandes chances pour qu'il s'agisse juste d'une soirée bien arrosée entre copains, et si elle intervenait ce serait sans doute elle qui serait prise au piège...

Bon. Elle allait vérifier de loin, ça n'allait rien lui coûter. Elle s'avança sans bruit dans la ruelle d'où provenaient les voix et déboucha sur une petite place où se trouvaient quatre hommes (sûrement bien bourrés) et une fille au milieu. Alors ça... c'était pas bon. Vraiment pas bon. Bien évidemment, la jeune femme abordée ne ressemblait pas à une prostituée et donc dans la logique des choses était contre la fait d'avoir des rapports en public avec quatre hommes ivres. Surtout que ces derniers se rapprochaient dangereusement de leur proie qui était toute seule et sans défense. Et à moins qu'elle maîtrise tous les arts martiaux de la planète ou soit un super-héros (l'image de la jeune fille déguisée en Batman lui arracha un sourire) elle ne faisait clairement pas le poids face à quatre hommes.

Byakuren n'avait pas vraiment le choix. Elle n'allait pas laisser cette fille se faire violer en sachant qu'elle aurait pu faire quelque chose. Elle songea à appeler les autorités, mais le temps qu'elles arrivent la brune serait déjà laissée pour morte (ou presque) sur le trottoir d'en face. La demoiselle se décida finalement à passer l'action. Sans réfléchir davantage, elle courut (toujours avec cette démarche gracieuse, ne l'oublions pas) jusqu'au lieu du conflit et frappa de toutes ses forces un type au hasard avec son sac de sport. En temps normal ça n'aurait certainement pas été suffisant mais là il frôlait le coma éthylique donc il aurait fallu moins que ça pour l'achever. Sans plus attendre elle se mit à courir en faisant signe à l'autre fille de la suivre.

Les autres mecs semblaient ne pas se remettre de la tournure qu'avaient pris les événements. Ils étaient tous les yeux rivés sur leur camarade la bouche grande ouverte, comme s'il était le Messie. Byaku n'avait pas attendu qu'ils s'en remettent et avait entraîné la jeune fille dans un endroit plus sûr et fréquenté. Cette petite course terminait en beauté sa séance de sport. Elle se tourna vers l'inconnue, essouflée.

"- Salut... Tu vas bien, ils n'ont rien eut le temps de te faire...?"



« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Koneko-chan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t523-everybody-dance-now-25-05
Messages : 29
Date d'inscription : 13/05/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Mar 8 Sep - 20:48

« Une femme ne doit pas se battre mais être douce et agréable. N'est-ce pas Megan? »
Une demoiselle irréprochable.

La jeune fille s'attendait à devoir donner une leçon de bonne conduite aux messieurs face à elle et avait déjà même prévu la technique à adopter. Cela ne s'avèrerait de toute manière pas bien difficile de mettre au tapis quatre individus à moitié conscient. La fatigue de la journée semblait s'être retirée, lui donnant au contraire le coup de fouet nécessaire à un combat à l'abri des regards dans une petites ruelles pour le moins déserte. Avançant d'un pas vers ses soi-disant agresseurs et tâchant de conserver tout son calme sans laisser les pulsions d'adrénaline l'envahirent, elle s'apprêta à donner le premier coup. Et fut littéralement stopper dans son élément alors qu'elle avançait par une intervention extérieure. Mauvaise idée, très mauvaise même au vu de la frustration extrême que ressentit Megan au vu de la tournure que prenait les évènements.

Elle jeta un regard méprisant sur l'individu au sol sans un mot et ne daigna pas même accorder à regard à la personne ayant décidé de mettre son grain de sel dans cette histoire. Si elle avait au moins crié pour signifier qu'elle été en détresse, elle ne se serait pas sentie si irritée sans doute. Délaissant finalement les trois jeunes hommes restant, elle prit son sac dans une main afin de traverser le petit groupe encore ébahit et ainsi retrouver son domicile. Une fois ses affaires en bandoulière sur son épaule, elle se redressa et fit un pas vers l'autre côté de la rue. Et ses projets tombèrent une nouvelle fois à l'eau par la nouvelle intervention de l'individu ayant souhaité la sauver des pauvres ivrognes non loin.

Sentant une main se refermer sur son poignet, l'adolescente avait tenté un geste pour se dégager mais l'inconnue commençant à courir et la brune ne souhaitant pas tomber lamentablement au sol, elle se contenta de la suivre la mâchoire crispée par la colère. Colère oui, une des rares émotions qui s'affichait sur son élégant visage lorsqu'elle se montrait trop forte et c'était actuellement le cas. Elle n'appréciait pas le moins du monde que l'on vienne interférer dans ses petites affaires, plus encore afin de la sauver. Elle était capable de se défendre seule et quand bien même elle viendrait à être en difficulté, elle le ferait savoir uniquement à ce moment-là. Une pure question de fierté mal placée qu'elle finit par ravaler. Megan avait été éduqué selon des règles strictes de bienséance et se montrer irrespectueuse envers une personne qui vous apportait son aide -même contre votre gré- n'était pas une chose convenable.

Ce fut sur cette dernière pensée bien plus raisonnable que celles l'ayant précédée que la courte course dans les rues afin d'éviter les ivrognes s'arrêta. Sa sauveuse semblait avoir du mal à récupérer, tandis qu'elle-même était à peine essoufflée. C'était amusant de voir à quel point le sport qu'elle pratiquait était bénéfique pour son organisme et lui donnait un avantage certain pour une course poursuite. Tandis que l'inconnue semblait sur le point de finir étaler sur le sol au vu de son épuisement, Megan prit enfin la peine de voir un peu à quoi elle ressemblait. Elle était de taille moyenne, presque petite, et avait de longs cheveux violets du même coloris que ses yeux. Une jeune fille haut en couleur donc. Elle était également vêtue d'une tenue de sport, ce qui n'avait pas immédiatement sauté aux yeux de la jeune Idole.

Détournant finalement son regard émeraude sur les alentours afin de se situer et de songer à la rue à prendre pour regagner son domicile, elle entendit alors la demoiselle violette lui adresser la parole. Elle s'inquiétait de son bien, c'était si charmant. Megan n'avait aucune pensée réellement négatives sur la jeune femme, elle s'exposait juste ses impressions de façon spontanée tout en ne laissant rien échapper de ses pensées. Observant son interlocutrice, elle lui répondit finalement de sa voix si cristalline et pourtant froide comme toujours.

"-Je vais bien, je vous en remercie. Puis-je me permettre de vous demander votre nom?"

Si certains se plaignaient de ce langage si soutenu, elle y faisait à peine attention, agissant avec naturel. L'éducation anglaise teintait sa façon de parler. On pouvait même entendre son accent British lorsqu'elle parlait japonais, très mignon d'ailleurs. Même si ceux s'étaient osés à le lui dire n'avait eu droit qu'à un regard froid dénudé de tout sentiment. Comme toujours, le masque froid qu'elle portait ne se fissurait pas même sous les compliments. Son attention se reportant à nouveau sur la jeune fille en violet, Megan se demanda pour quelle raison obscure elle lui avait apporté son aide au lieu de la laisser se débrouiller au milieu de la rue.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Mar 15 Sep - 9:19


Un fond musical approprié n'est-ce pas?? Allez, pour le plaisir ! Tous avec moi : Champagne! I like it! Vodka! I'll take it! Whisky!/PAN/
https://www.youtube.com/watch?v=AjJyzPR5CEM


Une demoiselle

irréprochable
Featuring Megan Neverland



Si le ton de la jeune femme laissa notre demoiselle perplexe pendant quelques instants, elle se reprit assez vite et laissa même échapper un petit rire amusé.

"- Non, bien sûr que non vous ne pouvez pas vous permettre... Haha, je plaisante. Je m'appelle Byakuren, si vous avez du mal à le prononcer ou que vous avez juste une mémoire de poisson rouge comme moi, appelez moi Byaku. Je pense que c'est une très mauvaise idée de passer par là, même si je le fais assez souvent. Même si vous savez vous défendre, ça vous évitera de perdre quinze minutes de votre temps et d'arriver en retard pour manger... Ce serait vraiment horrible! Ne pas pouvoir manger. Juste à cause de trois quatre idiots. Ils ne valent clairement pas une tartine de Nutella. Oui oui, j'ai pas mangé ce midi. En tout cas, la prochaine fois essayez de prendre un autre chemin. Oui, c'est vrai je n'ai pas à vous donner d'ordre, je sais. Si vous voulez louper des repas, ça ne tient qu'à vous. Mais si vous voulez perdre, du poids, c'est pas bien de rien manger. Surtout que vous n'avez pas l'air bien grosse et... Au fait c'est quoi votre prénom???"



« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Koneko-chan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t523-everybody-dance-now-25-05
Messages : 29
Date d'inscription : 13/05/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Mer 16 Sep - 18:23




















  ❝ Une demoiselle irréprochable ❞
en apparence ~




Elle écouta. Elle écouta calmement le monologue de l'inconnue face à elle, se détendant progressivement et perdant peu à peu sa colère. Cela pouvait paraitre plutôt rapide pour certains mais la jeune femme avait été en quelque sorte "entrainé" à garder un self-control permanent et même si elle avait failli laisser échapper un commentaire peu sympathique sur ce qui c'était produit quelques minutes plus tôt, Megan faisait à présent preuve de calme et de réflexion. Ce qui était bien plus productif et utile que de refaire le portrait à quelqu'un qui a fait une bonne action même ci cette dernière n'était pas du tout au goût de la brune. Se concentrant plus sur la maitrise de ses émotions que sur les paroles sans logique de la petite jeune fille inconnue, il fallut quelques secondes à l'idole pour constater qu'elle s'était tu et l'observait dans l'attente apparemment d'une réponse.

...Une réponse à quoi? Alors ça, elle n'en avait pas la moindre idée. Tâchant de repasser mentalement ce qui avait pu être dit, elle se souvint que l'individu se prénommait Byakuren et qu'elle était un peu instable sur le plan mental. C'était son opinion, simplement parce qu'elle avait parlé de tout sauf d'un sujet normal ce qui était par ailleurs un peu étrange. Bref, revenant à la probable question posée par la jeune fille, Megan supposa en toute logique qu'elle lui avait simplement retourné la question sur son identité. Ce qui serait tout à fait logique à bien y regarder. Laissant de côté la majeure partie du monologue de l'adolescente, l'Idole prit soin de rester courtoise comme elle l'était toujours. Histoire de ne pas se montrer trop impolie.

"-Je m'appelle Megan. Dîtes-moi, pour quelle raison m'avez-vous...hum... Pour quelle raison êtes-vous intervenu entre moi et ces hommes?"

Il lui avait fallu modifier sa phrase. La première aurait forcément été complété du mot "aider" et comme ce ne fut pas exactement le cas, il lui avait fallu trouver une formulation plus adaptée à ce qui s'était produit. Etonnamment, elle avait l'impression que même si elle se montrait froide et parlait peu, Byakuren continuerait de répondre à ses questions en déblatérant des heures sur d'autres sujets tout en lui fournissant une réponse. Il était pourtant tellement plus simple de répondre de façon concise sans partir dans des travers dont personne n'avait rien à faire. Qu'elle ai mangé ou non n'avait strictement rien à voir avec elle à moins qu'elle ne souhaite que l'on lui offre de quoi se nourrir? Il ne semblait pas qu'elle soit ce genre de personne qui offre un service en échange d'un autre pourtant.

Et de plus, si elle n'était pas intervenue Megan se serait parfaitement débrouillée seule. En outre elle ne lui devait rien, absolument rien. Son regard se posant sur la demoiselle bien trop exubérante à son goût, la brune se demanda si elle allait devoir la supporter encore longtemps. Bien qu'intérieurement, cela ne la dérange sans doute pas autant qu'elle ne s'en persuadait.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Neverland Megan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t490-fuyu-no-yume-termine
Avatar : Inconnu au bataillon
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren] Mer 23 Sep - 13:59




Une demoiselle

irréprochable
Featuring Megan Neverland



Byakuren ne put s'empêcher de pouffer en entendant la réponse de son interlocutrice. Cette dernière n'avait de toute évidence rien écouté de ce qu'elle racontait. C'était peut-être mieux comme ça tout compte fait. Quand la jeune fille commençait à divaguer, ça pouvait partir loin. Très loin. Là n'était présente qu'une toute petite partie de sa dérive mentale.

Elle commença à réfléchir à la question qui lui était posée. Pourquoi l'avait-elle aidé? C'était une question étrange. Quand on voit quelqu'un sur le point de se faire agresser, n'est-ce pas la moindre des choses d'aller vérifier que tout était sous contrôle? Même si pour le coup, elle n'avait pas pris le temps de vérifier quoi que ce soit et avait carrément enlevé la jeune femme.

C'était peut-être ça qu'elle lui reprochait, étant donné qu'elle paraissait plutôt froide et distante depuis qu'elle lui adressait la parole. Mais personne ne se mettait en colère pour ça... si?

"- Eh bien, vous n'aviez pas l'air en très bonne position, alors je me suis dit qu'il serait préférable d'aller vous filer un petit coup de main au cas où ça tournerait mal. Je n'aurais pas eut la conscience tranquille en vous laissant avec ces types *elle hésita* Vous êtes en colère...?"




« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Koneko-chan
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t523-everybody-dance-now-25-05
Messages : 29
Date d'inscription : 13/05/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren]

Contenu sponsorisé
« »




 

Une demoiselle irréprochable [pv Murakami Byakuren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre Naba Chizuru et Murakami Natsuma
» Rien n'est irréparable
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» Images de paysages irréels
» Bonjour o/ ♥ [Promotion d'la demoiselle Adora]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-