Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 What the hell, I'm not drunk! [ Shouta T. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: What the hell, I'm not drunk! [ Shouta T. ] Lun 13 Juil - 19:29


Moi, saoûle? ♥
❝ Ouais, toi complètement saoûle. ❞

YOSHIOKA SHIZU • La fille trop directe, impolie, maladroite, souriante, arrogante et surtout, complètement stone.

WHAT? I'M NOT DRUNK! • Une fille qui a trop bu, trop fumé, qui se perd quelque part dans un parc, complètement hilare. Un mec, complètement lucide, qui tombe sur cette loque. Ça donne quoi?






TERASHIMA SHOUTA • Le mec plutôt joueur, hautain, dragueur, infidèle, joueur et surtout... complètement lucide.


❝ Now let's get started.❞

Aujourd'hui, j'avais eu envie de m'éclater moi aussi. Depuis quelques semaines... en fait, depuis que j'avais été engagée dans l'agence, je n'avais plus réellement de temps pour faire la fête. J'aime ce que je fais, mais m'amuser un peu me manquait. Je me rendais bien à des soirées, mais en tant que DJ. C'était vraiment super, je planais complètement, c'était mon rêve qui devenait réalité, bordel! Mais là, j'étais épuisée et j'avais ma soirée complètement libre. Alors j'avais décidé que ce serait mon tour de danser sur la piste de danse ce soir.

J'avais lâché un coup de fil à Sawako, ma meilleure amie pour savoir si elle avait envie de s'éclater un peu. Comme je m'y attendais, elle était arrivée chez moi même pas cinq minutes plus tard, trousse de maquille en mains. J'avais enfilé mon éternelle mini jupe à carreaux, une chemise blanche à peine bouttonnée et un débardeur noir par dessus, mettant en évidence mon généreux décolleté. Beh quoi? S'amuser sans mecs, c'était pas s'amuser. J'avais finalement enfilé une paire de bottes à talons en attachant mes cheveux ébourriffés et frisés puis avait attrapé la mais de ma Sawa pour se rendre au bar le plus près.



Allez sors tes fausses cartes, sinon toi il te laissera jamais entrer. T'as l'air d'avoir treize ans avec cette robe...

Sawako m'avait lancé un regard meutrier avant d'éclater de rire. Elle étais habituée à mon honnêteté déconcertante par moments et mes remarques... plutôt sanglantes. Une fois arrivée devant le Doorman, celui-ci m'avait détaillée de la tête aux pieds avant de me faire un clin d'oeil et de me laisser entrer. Une fois que Sawako lui eût donné ses fausses cartes, il l'avait elle aussi laissée entrée. Je l'avais prise par la main, l'entraînant vers le bar. Ce soir, on allait tout oublier.

Quelques verres et quelques joints plus tard, j'avais complètement perdu Sawako de vue. Je ne la trouvais nulle part, mais dans mon état, ça m'importait peu. Sans que je ne m'en rende compte, un mec m'avait attrapé une fesse avant de me coller contre lui pour me rouler une pelle. À bout de souffle, il s'était écarté de moi pour me proposer de le suivre dehors. Je m'étais contentée de rigoler avant de le suivre. Je voulais sortir depuis tout à l'heure, mais ça tournait tellement autour de moi que je n'arrivais pas à trouver la sortie. S'il fallait que je le laisse croire qu'il m'avait pour sortir d'ici, soit. Une fois dehors, le malabar m'avait acculée au mur essayant encore une fois de m'embrasser. Un peu écoeurée, j'avais écrasé son pied avec mon talon en lui lançant un magnifique sourire colgate avant de déguerpir en vitesse. Après un bon cinq minutes à tituber à travers la ville, je m'étais arrêtée. J'avais aucune idée d'où j'allais, là. Je regardais rapidement autour de moi, un peu surprise.



Haha... putain j'suis où moi...? Awh mais waaaw, c'est si veeeert! Hmm...

Je crois que j'suis dans un parc. Et ce gazon... il a l'air doux. Il sent bon. Je me laissais finalement tomber par terre, sur le dos. Ouais, vraiment confortable. C'était comme... je sais pas, le paradis? Ouais, ce gazon c'était carrément le paradis. J'arrachais quelques brindilles avant de les déposer sur mes yeux fermés. Maintenant j'suis dans un spa. Ah ouais... Je laissais mes bras retomber de chaque côtés de mon corps avant d'éclater de rire jusqu'à en pleurer. Y avait pas à dire, j'étais vraiment défoncée.


© Halloween

« professionnel »
professionnel
avatar


Pseudo : Frede
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t640-zero-fois-deux-beh-facile-ca-fait-deux-y0shioka-shizu-en-cours
Avatar : Junko <3
Messages : 20
Date d'inscription : 10/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: What the hell, I'm not drunk! [ Shouta T. ] Jeu 23 Juil - 1:30





What the hell, I'm not drunk!
Feat. Yoshioka Shizu
Y a des fois comme ça, rares, mais qui existent, où t'en as marre. De servir, de sourire. D'être poli avec les filles. Y a des journées comme ça, où le trafiquant que tu es à besoin de s'exposer. D'être soumis au danger. Vivre par l'adrénaline, sans jamais rien ingurgiter. Des périodes où tu as juste besoin de détruire, ruiner, par des plaisirs interdits. C'est souvent euphorique de permettre à autrui de s'extasier. Tu vis au travers les délires de ceux qui t'entourent. Parce que c'est presque jouissif d'être maître de la dépendance de tes clients. C'est pour cela que tu aimes ce travail, que tu ne peux l'abandonner. Malgré les conseils de ton meilleur ami, tu ne peux décrocher. Impossible. Que deviendrait cette flamme qui t'amine ? Il est inconcevable que tu veuilles la voir disparaître. Cela te tuerait. Perdre ce monde dans lequel tu t'évades. Dans lequel personne ne peut te trouver.

C'est dans cette optique que tu quittes le bar, aujourd'hui tu n'étais là que pour servir. Tu n'as rien bu et c'est à peine si tu as parlé. Ton collègue s'est inquiété, mais il ne t'a pas questionné. Jamais, car vos relations ne sont pas intimes, ta vie ne l'intéresse pas, comme la sienne t'indiffère. « 01h20. Parc Yoyogi. » Tu avais reçu ce message ce matin, à la même heure, comme à chaque fois. Comme à chaque commande, car ils prennent des habitudes que tu suis. Tu n'étais pas assez fou pour te promener avec la marchandise toute la journée, tu avais donc un moyen particulier. C'était tout un réseau, en plus de cette organisation que tu suivais, il y avait ces trafics. Sifflotant, tu te rendais sur ce lieu, vide à une heure si tardive. Aucun témoins, rien. Seulement toi et ton client, vous et la verdure. Tu l'aimes bien ce parc, il t'aide en de nombreux points, ces cachettes sont multiples, toutes plus inventives les unes que les autres. Il n'y avait déjà plus aucune trace sur ton smartphone, alors pour faire ce jeune homme standard rentrant chez lui après un travail de nuit, tu te mis à jouer à Candy Crush. Horrible démon, tant par son imbécillité que pour son additivité.

Le trajet passa à une allure folle, vu à quel point tu étais absorbé par ce jeu qui t'agaçait. Ce n'est qu'à l'entrée du parc que tu avais rangé l'objet afin de chercher du regard celui qui repartirait heureux. Celui qui te payerait. Celui, que tu espérais, essayerait de te doubler, car ce soir tu avais besoin de te défouler. Il ne fût pas très compliqué à trouver, tout en lui criait un manque évident et cela t'exaspérait. Comment pouvait-il être si inconscient ? Même en pleine nuit, l'insécurité était toujours là. Tu sortis de ta poche un paquet de clope et en prit une entre tes lèvres. Tu n'aimais pas particulièrement ça, mais parfois il était essentiel de faire des concessions et tu ne bâclais jamais aucun travail. Quel qu'il soit. Tu t'approchas lentement, faisant entendre tes pas, pour alerter l'individu, qui se retourna instinctivement. « Yo. Tu as du feu ? » Tu le regardas un instant, te demandant s'il comprendrait, il n'avait pas l'air très futé, pourtant tu vis son regard s'enflammer en te répondant que oui, sortant son briquet. Crétin. Après l'avoir allumé tu lui rendis, le considérant un instant, puis lui tendit le paquet récemment sorti. « J'sais pas comment tu fais sans, tu as l'air à sec, prend le ça t'évite de chercher un tabac. » d'un mince sourire malicieux, le garçon prit le paquet sans broncher, insistant pour te rembourser. Haussant les épaules tu pris l'argent et il te salua d'un à plus mon pote. Bien sûr, tu ne le reverrais jamais plus. Tes clients habituels n'étaient pas aussi bêtes.

Tu ne t'étais pas éternisé, car tu ne faisais jamais durer ce genre de rencontre. Même si à cette heure là tu étais persuadé d'être protégé, tu préférais ne pas être là quand ce genre de camé était en manque, tu n'assistais qu'aux parties que tu créais. Avoir le pouvoir sur la consommation, sur l'animation, sur chaque personnes que tu invitais. C'était ça que tu aimais.
Il était trop tôt pour rentrer, tu n'en avais absolument pas envie. Alors tu traîna des pieds, admirant le parc plongé dans l'obscurité, fumant cette cigarette qui ne t'inspirait qu'un dégoût prononcé. Il n'y avait pas à dire, le monde de la nuit était ce qui te plaisait le plus. Tu regardas autour de toi, pas un chat ne troublait le silence de cette nature. Pas un seul bruit. Du moins le croyais-tu, jusqu'à ce que tu entendes ce rire. Aiguë. Trop. Intrigué, tu t'approchas de la source de ce vacarme pour découvrir cette fille allongée sur l'herbe sombre.

Canon.
C'est ce qui te venu à l'esprit en premier. Canon et complètement défoncée. Il ne fallait pas être débile pour le comprendre et un rictus naquit à tes lèvres, la clope toujours à ton bec. Peut-être que la nuit ne serait pas aussi insignifiante que prévue. C'était une chance, une belle fille déjà ivre qui rencontre ta route, que demander de plus. Les nibards ? Elle avait. Les longs cheveux blonds ? Elle avait. Tu étais persuadé qu'elle devait avoir aussi les iris azurées.

Ouais le rêve.
Maintenant elles viennent directement à toi. Si c'est pas le luxe ça. Ton ennui, qui avait pourri ta bonne humeur aujourd'hui sembla te quitter en un clin d’œil. Tu aurais voulu rire de la situation. Première fois que cela t'arrivait. Toi sobre face à une jeune femme bourrée. C'était généralement l'inverse, ou les deux. Mais toi sobre ? Tu n'en avais pas le souvenir. C'est dans cette idée que tu approchas de la blonde, perdu dans l’inconscience des illusions.

« Alors c'est toi que les flics recherchent depuis tout à l'heure ? »

Faux, évidement. Mais alcool et flic ne font pas bons ménages et cela engendraient souvent des situations assez comiques. Tu en avais vu, des personnes se casser en courant, se mettre à pleurer, nier. C'était tordant, mais la plupart ne comprenait même pas et cela était le plus intéressant, car tu pouvais faire ce que tu voulais. C'était comme si elles n'étaient pas conscientes, mais parfaitement consentantes. C'est idéal, ce genre de pouvoir. « Tu as fais quoi, braquée une banque ? Dans cet état ça serait pas surprenant. » Une fois assez proche, tu t'installas à côté d'elle, t'asseyant sur cette herbe fraîche. « Laisse-moi deviner. Tu es en train de te dorée la poire au soleil? Tu es où, Hawaï ? » Tu bifurques de la tête, aperçoit ces jolis yeux bleus. Gagné, la petite poupée parfaite. Manque plus qu'elle soit une de ses idoles superficielles, mais là tu espères te tromper. « À moins que tu batifoles avec les anges. Ouais, c'est courant pour les gamines, d'être au paradis après une soirée de folie. » D'un naturel bavard, tu ne cherches pas à te présenter, cela est inutile, elle t'aura oublié demain après tout. Parce qu'elle ne se souviendra de rien, pas dans cet état. Tu le sais bien. « Et donc, la princesse s'est saoulé à quoi ? » même si elle ne devait pas avoir que de l'alcool dans les veines, au vu de ses pupilles dilatées. Ignorant les réactions, tu préfères éviter le contact pour le moment, mais ce décolleté est plus que tentant et cette jupe à probablement du faire tourner la tête des mecs ce soir. Tu lui tends ta cigarette, ne sait-on jamais, une bouffée peut l'intéresser. Tu l'invites du regard à en tirer une.


T______________T:
 

_________________

TERASHIMA

SHOUTA
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Cproject.
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t618-terashima-shouta#5259
Avatar : Takakura Kanba
Messages : 44
Date d'inscription : 02/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
 

What the hell, I'm not drunk! [ Shouta T. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-