Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Un verre, une blonde. Deux verres, deux brunes. Trois--- FEAT. FUSAAKI AKIRA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Un verre, une blonde. Deux verres, deux brunes. Trois--- FEAT. FUSAAKI AKIRA. Lun 13 Juil - 16:54



Un verre, une blonde. Deux verres, deux brunes. Trois verres, trois rousses.
FEAT. FUSAAKI AKIRA


En regardant ton répertoire cette après-midi, durant ta pause, tu es tombé sur Akira. Cela faisait quelques jours que vous vous ne vous étiez pas vus. Chose rare, tu te souviens de toutes les soirées et nuits passés avec le brun. Mais ces derniers temps, avec tes examens et ton boulot, c'est un peu la foire, tu as rarement du temps à accorder à ton meilleur ami. Ce qui ne t'enchantes grève, sachant qu'il est probablement aussi proche de toi que tu l'es avec ton frère. C'est dans cette optique que tu lui as envoyé le sms suivant « 20h à la boite de nuit à côté de mon boulot. Sois à l'heure andouille, il est temps que tu deviennes grand. ». Tu n'as pas cherché à attendre sa réponse, tu sais pertinemment qu'il y sera, car le chanteur n'a jamais manqué un seul de vos rendez-vous. Tu as toujours pu compter sur lui, pour te bourrer la gueule et ramener des filles. Pourtant, tu ne l'as jamais vu finir une nuit. Un jour, peut-être, lui demanderas-tu s'il est gay. Parce que c'est vraiment dommage, vous faites un duo d'enfer, mais sa réticence à aller plus loin que des baisers et des mains baladeuses t'a toujours irrité. Et le jeune homme est toujours resté très secret à ce sujet. Tu ne peux pas lui en vouloir pour autant, quand bien même tu le considères comme celui dont tu es le plus proche, quand bien même vous faites les quatre cents coups ensemble, quand bien même tu es entré dans tes affaires louches grâce à lui, il ignore tout du plus dangereux.

C'est mieux ainsi, tu ne tiens pas à le mettre en danger. Parce que tu sais qu'il tiendra à te suivre dans cette mésaventure s'il le savait. Et c'est bien la dernière chose que tu souhaites, qu'il s'engouffre encore plus qu'il ne l'est déjà.

❖❖❖


Est-ce pour autant raisonnable, de sortir un mardi soir ? Tu t'en fiches, rentre chez toi à dix-huit heures et te diriges vers ta chambre. Pour aller te chercher une tenue, la troquer contre ton uniforme. Il serait mal vu qu'un étudiant se trimbale en boite, un soir de semaine et l'image est très importante à l'université. La tienne est suffisamment amochée pour en rajouter. Tu n'as pas besoin d’énormément de temps pour faire ton choix, qu'importe ce que tu portes, tu sais que tu pourras aller voir les filles sans aucun problème. Et avec Akira, ce sera encore plus simple. Tu t'autorises alors une douche rapide, tant tu adores faire couler l'eau sur tes muscles. Tu n'es pas forcément près de ton travail ou de la boite de nuit, ainsi tu ne peux t'y attarder. Tu es obligé de réduire de moitié le temps passé sous le liquide chaud.

Lorsque tu sors, tu remarques avec perplexité l'heure. Ton réveil indique dix-neuf heure vingt. Soit, l'heure à laquelle tu désirais partir, mais cela risque difficile, ton reflet dans la glace montre que tu n'es pas encore habillé. Tu enfiles rapidement ton jean noir et ton débardeur rouge. Tu attrapes ta veste au passage, prend tes clés, ton smartphone et met tes chaussures avant de claquer ta porte. Il est fort possible que tu arrives en retard. Quel comble, alors que tu lui as intimement ordonné d'être à l'heure.

Trois minutes s'écoulent, avant que tu n'arrives dans le quartier. Tu penses sérieusement à te payer un scooter. Les transports en communs commencent à te gaver, tu n'y fais que des rencontres déplaisantes. Et tu n'as pas le temps de profiter de celles qui sont charmantes. C'est frustrant. Malgré les 20h05 affiché sur ton téléphone, tu n’accélères nullement le pas. De toute manière, tu sais qu'il ne t'en voudra pas. Pas longtemps en tout cas. D'ailleurs, lorsque tu arrives, tu n'es pas surpris de le voir en compagnie d'une fille.

Il a toujours su patienter.
Un rictus prend naissance à tes lèvres, tu regardes ton ami discuter et s'approcher de la demoiselle. C'est lorsqu'elle glisse sa main dans ses cheveux que tu décides d'intervenir. De la plus délicate des manières. Tu as envie de jouer.

Ainsi tu passes ton bras autour de son cou, virant au passage la main de la jeune femme et lui offre une petite claque sur les fesses, avant de venir embrasser sa joue et regarder de biais son interlocutrice. Choquée.

« On profite de mes dix minutes de retard pour me tromper chéri ? »

D'un signe de la main, tu fais comprendre à la blonde délavée de dégager. Qui est toujours bouche grande ouverte. Ce qui t'amuse fortement, pour pousser le vice plus loin, tu fais glisser ta main sous le haut de ton acolyte. Puis tu t'adresses à la jeune femme.

« Désolé mon chaton, il ne peut pas s'empêcher de jouer avec les petites brebis égarées. Mais je suis dans le regret de t'apprendre que ce derrière fait parti de mes propriétés. »

Tu lui envois un baiser et t'éloignes, sachant qu'Akira te suivra, probablement en train de se retenir de rigoler. Tu entends la jeune fille vous crier un Enfoirés, allez mourir ! qui te faire rire à gorge déployée. Et tu reportes ton attention sur ton ami.

« Mec, depuis quand tu tapes dans une gamme aussi basse ? »

C'est de la taquinerie, mais la demoiselle au loin, n'est généralement pas ce que drague ton allié. Tu ne peux t'empêcher de continuer à rire, tandis que vous vous dirigez vers l'entrée de la boite de nuit.

« Je ne sais pas pour toi, mais j'ai besoin de vider des bouteilles. Et de me faire au moins trois blondes. Et peut-être deux brunes. Ça faisait un bail ! »

Tu jettes un regard à la file d'attente, mais Akira et toi faites partis des habitués, vous pouvez vous permettre de passer quand vous le désirez. C'est ce qui est cool, avec une réputation aussi mauvaise que la vôtre. Malgré les cœurs brisés, vous avez accès à n'importe quel lieu. Comme quoi, une belle gueule suffit à faire des merveilles.





_________________

TERASHIMA

SHOUTA
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Cproject.
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t618-terashima-shouta#5259
Avatar : Takakura Kanba
Messages : 44
Date d'inscription : 02/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
 

Un verre, une blonde. Deux verres, deux brunes. Trois--- FEAT. FUSAAKI AKIRA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^
» Deux loups, deux Feuilles
» Deux verres autour de grands projets.
» Une femme aurait accouché d’un poisson...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-