Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Terashima Shouta ★

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Terashima Shouta ★ Jeu 2 Juil - 23:30

TERASHIMA SHOUTA ★
YOU ARE THE ONLY ONE WHO CAN STOP HIM.

INFOS EN VRAC

Nom : Terashima

Prénom : SHŌTA/SHOUTA

Âge : 18 ans

Sexe : Masculin

Groupe & Rang : Civil.
Instrument(s) pratiqué(s) : Joue occasionnellement de la batterie.
Métier : Etudiant en droit et serveur dans un bar les mercredi, jeudi, vendredi soirs.
Ambition : Devenir avocat. Et accessoirement, séduire toutes les femmes de la planète.

Avatar : Takakura Kanba

Voix : Subaru Kimura


STORY

L’enfance est une douce époque à laquelle on souhaite généralement revenir, loin de l’âge ingrat de l'adolescent et des soucis du quotidien d’un adulte. Cette période de nos vies correspond à l’éveil au monde et à sa propre conscience. On apprend à connaître les règles de la vie en société avec plus ou moins de facilité, aider (ou non) par ses parents, ses frères et sœurs… On connait ses premiers échecs, ses premières réussites, joies et peines.
On dit que l'enfance détermine celui qu'on devient. Qu'il s'agit de ses plus belles années et que tous rêvent d'y rester éternellement. Tous, sauf toi. Tu n'as pas de grand souvenir de celle-ci, pour la simple raison qu'elle ne t'a pas tant marqué. Cette période de ta vie n'est pas très enrichissante. Tu es né comme chaque enfant, à la différence qu'une petite boule bleue t'a suivi de près. Tu n'es arrivé que quelques minutes avant lui, ce qui fait de toi l'aîné. De toute manière, tu serais bien incapable de considérer Kaori comme le plus grand. Vous avez beau être jumeaux, tu le vois comme le petit frère à protéger. C'est d'ailleurs ce qui ressort de cette enfance ; ton lien avec ton jumeau. Vous êtes très proches, et vous l'avez toujours été.

Même lorsque ce gamin est intervenu dans votre vie. Kaori et Rin, voilà ta véritable enfance, ton cadet et ce morveux qui squattait chez vous, lorsque son tuteur ne pouvait s'occuper de lui. On aurait pu vous penser unis, comme trois frères, mais il n'en fût rien, tu n'appréciais pas ce brun qui prenait trop de place. Tu te souviens, depuis le début être en compétition avec ce jeune homme, pour ton petit frère. Pour toi, il n'y a que ça qui compte, ta relation avec ton frangin. Une sorte de brothers complexe, même si tu évites de le dire à voix haute. Tu n'es pas en mauvais terme avec tes parents, fais parti d'une famille tout ce qu'il y a de plus banale, on t'envie peut-être parfois. Un père PDG d'une des plus grosses entreprises pharmaceutiques. Une mère douce, gentille, modèle, au foyer. Oui, une bonne situation, une enfance calme. Une histoire tracée.

C'est exactement ça et tu le sais ; le destin est une connerie, pourtant le tien était déjà dessiné.  

“La maladie de l’adolescence est de ne pas savoir ce que l’on veut et de le vouloir cependant à tout prix.”

C'est ton époque la plus trouble. On ne peut pas dire que ta vie est finie, tu as encore tant de chose à voir, à réaliser, mais tu brûles les étapes. Tu ne fais pas comme tu le devrais. Parce que tu es impulsif et que tu refuses de suivre ce que l'on te dit. On pourrait dire que tout a commencé lorsqu'il est parti, avec ce colocataire imprévu. On aurait pu penser que cette impression de perdre ton lien avec ton jumeau est la cause de ce revirement. Mais ce n'est pas le cas. Tout a commencé bien avant ça. Tu ne sais plus comment, plus pourquoi, mais tu as plongé dedans. Tu y as pris goût... il est possible que cela cause ta perte. Une chute violente, brutale. Que tu ne verras jamais venir, parce que tu es entré dans ce cercle vicieux par toi-même, en recherche d'adrénaline. Un jeu dangereux, qui te tire de cette monotonie. Il est bien possible que tu sois mauvais depuis petit. Seulement, pour ton frère tu as toujours fait attention, pour lui tu as scellé ces envies destructrices, ces désirs de pouvoir.

Un monde interdit. Que tu dois à tout prix dissimuler. Tout n'a pas commencé avec les filles, tout n'a pas commencé avec sa décision de faire de la musique, tout n'a pas commencé lorsque cette place dans l'entreprise de ton père te fût attribuée, tout n'a pas commencé avec eux. Pour la première fois, tout a démarré en le rencontrant lui. Ce brun devenu ton meilleur ami. Tu ne sais plus pourquoi tu lui as parlé, mais ce soir-là tu te cherchais, tu n'étais pas très âgé. Alors tu as bu et vous vous êtes rencontrés. Il était plus vieux, mais vous aviez des visions similaires. Durant plusieurs mois vous vous voyiez régulièrement, vous buviez, tu ne fumais pas, mais tu te battais. Tous les soirs. Parce que souvent, un petit vide se comblait, puis revenait le lendemain.

C'est comme ça que tu l'as découvert. Ce trafic dangereux, un soir tu l'as aperçu, un paquet en main, deux hommes face à lui, enveloppe tendue. Tu as tout de suite compris. Tu as tout de suite été tenté. Akira trempait dans de sales affaires. Tu y es entré ensuite, parce que ton cœur battait la chamade. Tu te sentais vivant. Il a voulu t'en éloigner, mais on ne te donnait pas d'ordre et tu baignais dans ce monde, comme un poisson qui nage dans l'océan. C'était fait pour toi, tu le sentais.

Tu as vite déchanté.
Tout ça était d'un ennui.

Alors tu as découvert ton succès et tu t'es mis à te jouer des filles.

“Adolescence : une étape entre l'enfance et l'adultère.”

Tu les as rencontré. Ta beauté et tes jokers. Tu fus connu, une sale réputation, pourtant elle continuait de tomber dans tes filer. Et tu as créé un immense plateau. Une à une, le jour tu séduisais, le soir tu trafiquais. Tu as peut-être deux seuls regrets ; Akira, il n'a pas décroché. Pour te protéger, pour ne pas te laisser seul la-dedans, il est resté avec toi. Kaori, tu t'en éloignas et t'en voulais de lui mentir. Ton précieux jumeau.

Mais malgré tes responsabilités, il a cette chose que tu ne peux assumer. Baisser dans l'estime de ton frangin. Il s'est décidé, a voulu changer, il s'est lancé. Dans la musique. Tu n'as jamais compris. Mais il est parti. Avec Rin. Ta fierté ne l'avouera jamais, mais cela t'a énormément blessé. Alors tu t'es réveillé. Toi aussi il fallait que tu penses à ton avenir. Tu es intelligent, tu l'as toujours été, il fallait que tu le montres, la pharmaceutique ne t'a jamais intéressé. Ton choix a étonné tout le monde ; tu es entré dans la plus grande université de Tokyo. En droit. Avec une facilité déconcertante.

Toi qui aimait la nuit.
Tu as choisi la justice.

“Par toute son éducation, par tout ce qu'il voit et entend autour de lui, l'enfant absorbe une telle somme de sottises, mélangés à des vérités essentielles, que le premier devoir de l'adolescent qui veut être un homme sain est de tout dégorger.”

Tu avais tout. Les filles, les études, un avenir. Oui tu possédais tout. Pourtant, tu as changé. Personne ne le sait, tout le monde pense que tu es le même. Tu restes simple à comprendre, du moins le pensent-ils. Mais ils ignorent, à tes dix-sept ans, tu as rejoins ce groupe. Tu comprenais, ce n'était pas une simple façon de jouer le dur. Simplement, tu avais ce besoin de rejeter ce que tu connaissais, ce que tu apprenais. Tu avais besoin d'une place, d'un monde. Un monde où personne ne pourrait te trouver.

Le nom ne sera jamais dévoilé. Parce qu'ils pourraient te tuer, cette organisation contestataire. Ton esprit rationnel, vulgaire, avait besoin de ces personnes. Tu sais qu'ils sont ce que tu attendais, c'est pourquoi depuis un an tu travailles avec eux et leurs idées révolutionnaires ; bien que dangereuses. Leurs plans violents ne t'empêchent pas de continuer, mais tu caches la vérité. À ta famille, à ton meilleur ami. Surtout, à ton petit frère. Il ne doit pas l'apprendre. Tu tiens à rester son admirable grand frère, c'est peut-être pour ça que tu continues de travailler pour devenir avocat. Car il n'y a pas plus honorable que ces gens-là.  

“Le présent est fait de déformations du passé et d'ébauches imprécises de l'avenir. Et quoi qu'on fasse, le présent n'est jamais qu'une vaste et bruyante fabrique du passé.”

Tu vis à présent dans ton appartement.
Tu vas en cours, bosse certains soirs.
Tu jongles avec toutes tes vies.

Le plus dur n'est pas de tout cacher, mais plutôt de ne pas y être complètement absorbé. Car tu sais que cela te plairait, que tu es à la limite de cette extase. Mais tu ne peux te le permettre. Une euphorie destructrice.

Tu peux chuter,
Te faire engouffrer,
Te laisse sombrer,
Te faire prendre.
Et perdre,
Tout.

Ou peut-être rien.
Tu n'es plus sûr de ce que tu as.


PSYCHOLOGIE

Connard ; nom mascu. Insulte désignant quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.
 Dans tous les dictionnaires, c'est cette définition qui revient sans cesse. Pour autant, elle n'est pas tout à fait sincère. Il est vrai qu'elles finissent toutes par te renommer ainsi, tant tu aimes briser leurs cœurs. Hors, cela ne te décrit pas réellement, car quand bien même tu as cette manière déplaisante et déplacée d'agir et de vivre, ce n'est pas fait parce que tu n'es pas intelligent. Au contraire, tu es un étudiant en droit, dans l'une des écoles les plus prestigieuses de Tokyo. Alors, tu es un génie, nul doute que tu sais te servir de ta tête. Mais il est vrai que tu n'as pas de scrupule à jouer avec les demoiselles. Ou qu'importe le pion qui passe sur ton plateau.

Infidélité ; nom fem. Quelqu'un qui commet une infidélité amoureuse. Qui ne fait pas preuve de fidélité à l'égard de quelqu'un d'autre.
 Notamment pour tes histoires amoureuses, tu ne peux te contenter d'une seule conquête, fuit lorsque ça devient sérieux, tu as ce besoin irrésistible de toutes les séduire. Une à une, ou en groupe, tu aimes créer la jalousie, le désir. C'est des challenges de plus, un peu d'amusement, d'adrénaline. C'est plaisant et toujours efficace. Puisque tu sais que tu plais, énormément. Cela te rend joueur, coquet. Tu prends soin de toi, car l'apparence est plus importante que tout. C'est ta marque de fabrique depuis petit.

Dragueur ; nom mascu. Homme qui cherche à séduire, recherchant les aventures amoureuses.
 Cette facilité que tu as pour parler aux autres est un des atouts de ta séduction. On peut dire que tu es quelqu'un de social, car a aucun moment tu n'hésites a aller vers l'inconnu. C'est facile pour toi, de te faire des amis. Pour peu que tu te montres souriant et beau parleur. Tu es bien capable de mentir, d'être hypocrite pour arriver à te montrer amical et obtenir ce que tu veux. Après tout c'est plus simple, lorsque ton cercle de connaissance est agrandi. Ce qui fait de toi un excellent comédien ; tu peux berner n'importe qui.

Escroc ; nom mascu. L’escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.
 Bien que tu sois l'ami rêvé, de par ton rire et ta joie de vivre, il n'en reste pas moins la vérité que tu agis comme un arnaqueur. Tu as cette technique bien à toi, d'avoir plusieurs masques. De cette manière, il ne t'est pas compliqué d'abuser d'autrui, pour peu que tu y trouves satisfaction, le reste t'importe peu. Blesser les autres, prendre ce qui ne t'appartient pas, diriger, exiger. C'est ce que tu es, tu contrôles, soumets et tu en es fier. Car fier, on peut dire que tu l'es, avec cet ego surdimensionné qui voile tes bras.

Narcissique ; nom mascu. Le narcissisme est le fondement de la confiance en soi. Lorsqu'il est défaillant, le terme peut désigner l'importance excessive accordée à l'image de soi. Le dictionnaire commun le définit comme « contemplation de soi ou attention exclusive portée à soi.
Ce succès, cette intelligence, tout ces traits que tu possèdes ne font qu'alimenter ta position. Tu as conscience des pièges que tu créais, tu sais avec jubilation que tu as de quoi te montrer hautain. C'est peut-être plus fort que toi, mais malgré ta bonne compagnie, cela n'en reste pas moins une réalité ; tu es sur ton piédestal, assis sur ton trône et nul ne peut dérober cette couronne d'or et d'argent qui prône sur tes beaux cheveux.

Grande gueule ; adj. mascu. Qui a l'habitude de crier fort et beaucoup ; braillard et qui a l'habitude de protester en criant ; rouspéteur.
Cette confiance que tu as en toi te permets bien nombre de liberté, mais ce qui ressort le plus de cet état d'esprit, c'est cette grande bouche qui ne se la ferme jamais. Tu seras toujours le premier a crier si quelque chose ne te plait pas. Afin d'imposer ta vision, tes opinions. Que les autres devront obligatoirement écouter, car vois-tu, tu es le garçon le plus têtu qu'on puisse rencontrer. Une véritable tête brûlée. Ce qui fait ainsi de toi un jeune homme agité, casse-cou et terriblement égoïste. Souvent même particulièrement bruyant.

Responsable ; nom. mascu. La responsabilité est le devoir de répondre de ses actes, toutes circonstances et conséquences comprises, c’est-à-dire d'en assumer l'énonciation, l'effectuation, et par suite la réparation voire la sanction lorsque l'obtenu n'est pas l'attendu.
Malgré ce mauvais portrait, tu n'es pas un étudiant en droit pour rien, car qu'importe les rumeurs à ton sujet, tu es un garçon des plus responsable qui puisse exister. Tu n'a rien d'un lâche et ne fuira devant aucune situation, car tu es courageux et que tu assumeras tout tes choix, et ceux de ton frère aussi. Tu ferais n'importe quoi pour lui ou pour toutes les personnes que tu aimes. C'est cette part de toi, très honorable et sérieuse, qui t'ont permis d'être un de ces élèves talentueux et appréciés dans leur domaine. Pour peu que cela soit dans tes compétences - et tu ferais toujours en sorte que ce soit le cas, tu te montreras protecteur.

Impulsif ; nom. mascu. Qui donne une impulsion; Qui obéit sans résistance à l’impulsion de sa passion, de son caprice, plus forte que celle de sa volonté.
Plus que quiconque, tu sais être aussi raisonnable qu'impulsif, notamment lorsqu'il faut te montrer dur à cuir. Tu n'hésiteras jamais a te battre. Dont tu feras toujours en sorte de sortir victorieux. Il ne faut pas blesser ceux à qui tu tiens, ni briser ton monde idéal, tu n'es pas quelqu'un qui cherche des noises, mais tu sauras donner les coups à celui qui tentera de t'atteindre. Néanmoins, on peut très bien dire que tu es également impulsif dans le domaine sexuel, dès l'instant où tu peux avoir quelqu'un tu ne te retiendras pas. Le contact n'étant pas un soucis, il t'arrive régulièrement de faire rougir les demoiselles, d'avoir une attitude qu'on pourrait qualifier de déplacée, mais qui prend étrangement un certain charme entre tes mains.

Mauvais ; nom. mascu. Qui est nuisible, incommode, qui cause du mal.
On peut mettre de côté tes beaux sourires, on peut adorer ta personnalité, tes délires et on peut détester cette malveillance dont il t'arrive de faire preuve. Tu es quelqu'un de moqueur, tu peux jouer avec toutes les nuances, de la méchanceté à la taquinerie. Mais ce n'est pas tout, tu as aussi cette vie de débauche, que tu gardes secrète, mais qui te rend plus mauvais encore. Un mélange de droiture et de corruption. Un connard, c'est peut-être effectivement le cas, mais si seulement ce n'était que ça. Tu es une énigme, un mélange de bonté, de rire et d’agressivité, de cruauté.

Contradiction ; nom. fem. Une contradiction existe lorsque deux phénomènes scientifiques, affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.
On peut ainsi dire que tu en es la personnification. Tu es plus intelligent que n'importe qui, plus rationnel que la moyenne et pourtant tu vis de manière complètement illogique. Tu t'amuses avec plusieurs visages, à moins que tu ne te battes avec. Il t'arrive, le soir, de repenser à tout ça. À toi. Et à regretter. Ce que tu es, ce que tu deviens. Tu es un étudiant en droit, tu rêves d'être avocat, tu es quelqu'un de confiance et pourtant tu trempes dans de sales affaires. Situations complètement opposées. Tu es un ami fidèle, mais un amoureux déloyal. Tu es un frère protecteur, amoureux, mais un jeune homme malhonnête, immoral. Tu es tout et rien à la fois.

Ce qui fait de toi un mystère sans faille. On te croit simple à comprendre, on te pense facile à percer et pourtant la vérité est toute autre. Tu es plus que la simplicité, tu es la complexité dissimulée. Tu veux te faire croire facile à avoir, pour cacher ce que tu es réellement. Pour que personne ne puisse atteindre ces représentations qui t'encombrent. Tu n'es pas quelqu'un de franc, tu joues des rôles, pour protéger ce à quoi tu tiens plus que tout. Cette petite liste si courte. Et pour ça, tu es prêt à toutes les bassesses.

Tu ne te dévoiles pas,
Tu écoutes et regardes,
Donne des indices,
Puis les efface,
Tu disparais,
Tu te perds,
À jamais.


PHYSIQUE

Si tu l'avais pu, c'est sous ta douche que tu aurais passé ta vie. Par cette chaleur, par ce temps, tu sais que ce lieu est ton temple. Accompagné, bien évidement, tu es persuadé qu'il s'agit du meilleur endroit au monde. À l'abri sous les gouttes fraîches. Sous l'eau de cristal. Oui. Tu serais bien tenté d'y rester pour toujours. Si tu n'étais pas engagé dans cette vie de débauche. Sous la surveillance de ce petit frère suspicieux. Bien qu'adorable. Tu te serais liquéfié en effet, si tu n'aimais pas autant la vie. Et ses créatures féminines.

Ce n'est qu'après un temps suffisant que tu te décides à quitter ton cocon mouillé. Attrapant une serviette, la nouant à ta taille. Et c'est parce que tu passes devant le miroir que je peux commencer a décrire ce corps qui affole tous ces gens. Tu sais que j'ai raison, c'est pour cela qu'un rictus naît à tes lèvres. Donnant à tes perles vertes une nuance prédatrice, taquine. Avant tu ne comprenais pas d'où venait ton succès, à présent tu as conscience de tes atouts. Et tu t'en sers. Pour que ce sourire charmeur et ce regard émeraude envoûte quiconque croise ta route. C'est mystique, il ne te suffit que de tes belles dents et des tes beaux discours. Ton corps se charge du reste, c'est d'une facilité surprenante.

Devant la vitre, tu regardes ton reflet, ton premier véritable double. Il n'y aura jamais plus ressemblant que celui que tu vois dans le miroir; c'est à dire toi-même. Tes cheveux encore trempés paraissent sombres lorsqu'ils sont mouillés, mais dans quelques minutes, lorsqu'ils auront séché, ils révéleront leur couleur réelle. Et naturelle. Un acajou peu courant, mais très populaire. Tirant sur un magnifique rouge cuivré lorsque le soleil ou n'importe quelle lumière les nuance. Tu es fier d'être un japonais se retrouvant avec cette teinte, bien que les cheveux noirs ne te dérangeraient pas, ils sont trop vus. Surtout ici, à Tokyo. Tu préfères attirer l'attention, toujours. Par ailleurs, cette couleur va à merveille avec ces iris vertes, ces émeraudes qui fascinent et qui font parties de ces atouts qui te rendent si particulier aux yeux des autres.

Il y a cette goutte d'eau.

Elle glisse le long de ton cil, explose sur tes joues rosies par la chaleur de la pièce. Elle roule, roule, roule sur ton visage, contourne ton nez fin, assez basique pour ne pas être remarqué, discret. De toute manière, les demoiselles sont plus intéressées par ces lèvres que traverse le liquide transparent. Typiquement masculines et fines que tu aimes humidifier lorsqu'une fille te plait, signe que tu es sûr le point de l'embrasser. Puisque tu ne te gênes pas pour ça, tu n'as jamais été repoussé, alors tu es assez hautain pour être sûr de le faire à n'importe qui. Ces lèvres si expertes. Qui caressent, s'amusent avec leurs compares. Tu connais tes jokers. Tu sauras toujours jouer avec malice.

Pourtant, contrairement à toutes celle que tu charmes ou qui te draguent, cette perle ne s'éternise pas à ton beau visage, elle s'aventure plus loin, parcourt ton cou, se dessine sur ton torse. Dans le miroir tu peux alors contempler ton abdomen, il n'est pas musclé à l'extrême, mais il est svelte, comme tout ton corps. Tu es fin, mais assez robuste pour protéger ton frère, te battre, ne jamais te laisser faire. Et contrer les petits coups des femmes que tu blesses chaque jours. Car tu sais que c'est la seule chose qui t'intéresse vraiment, jouer avec l'amour. Et à ce torse, dans cette poitrine, tu as ce cœur de pierre, joueur et solitaire.

Je sais que tu es las, que tu ne comprends rien à cet organe, c'est pourquoi il est si bien protéger sous cette peau claire, un peu hâlée, qui fusionne avec tes cheveux rouges, tes yeux verts. Tu es beau, tu le sais. Et cette glace ne peut prouver le contraire. Pourquoi faire ? Tes conquêtes quotidiennes montre que tu es un garçon à succès, beau, qui séduit, qui plait. Tu es exceptionnel. Tu n'as aucune raison de t'en faire.

Elle disparaît. Seulement elle.

Et elle s'évapore, cette petite goutte, tu es bien trop grand pour elle. Tu es plus grand que ton frère, fait la bonne taille pour un garçon, peu de filles te dépassent et c'est bien mieux ainsi. Il n'est pas intéressant qu'elles soient plus hautes que toi, ça perd tout de son charme. Alors, enfin tu réalises que tu es planté là depuis un certain temps, que ton corps a séché, s'est réchauffé. Tu regrettes instantanément la douche froide que tu as prise, serais bien tenté d'y retourner, mais tu ne le peux pas. Tu as cours, et une longue journée qui t'attends.

Ce qui est bien, c'est que la semaine, ton style vestimentaire se limite de tes uniformes, que certains soirs, l'employé que tu as possède également un second uniforme. Mais pour les sorties du loisir, tu ne te fais aucun soucis. Tu sais que tu es digne d'un mannequin, avec ta belle gueule et tes fringues à la mode. Tu fais rêver, ce n'est pas plus compliqué. Tu es beau, terriblement beau et tu sais en profiter.

DERRIÈRE L'ÉCRAN

Pseudo : Cproject. M'enfin si je vous dis Uno, vous me reconnaissez mieux. 8DD.
Âge : 19 ans, toujours, ça a pas changé encore !
Comment as-tu connu le forum ? : Cf. la fiche d'Uno parce que je me souviens plus.
Un avis ? VOUS ÊTES FORMIDABLES.
Tes disponibilités : Tous les jours pour vous, parce que je vous aime, que je serais là tout le temps.
Code du Règlement : J'peux me valider seule ? //MEURS//. Bah oui, parce qu'en fait, je le valide sur les autres donc bon. *blabla inutile, dont tout le monde se fout*
Une Question/Remarque ? KEUR SUR VOS TÊTES DE POULPES. Autant Uno c'est pas le genre à vous sauter dessus... Autant vous allez tous y passer avec Shouta.  wai





_________________

TERASHIMA

SHOUTA


Dernière édition par Terashima Shouta le Sam 11 Juil - 16:12, édité 6 fois
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Cproject.
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t618-terashima-shouta#5259
Avatar : Takakura Kanba
Messages : 44
Date d'inscription : 02/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Ven 3 Juil - 21:27

Tu reviens! Pour nous jouer un mauvais tour?! D:

Bref j'aime déjà bien ce garçon =w=
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : SunSoni
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t570-my-daily-life
Avatar : Bianchi - Katekyo Hitman Reborn
Messages : 135
Date d'inscription : 09/06/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Ven 3 Juil - 21:54

Welcommmeee !!!!

Non Non attends Uno ça me dit quelque chose :v

Oh mon dieu c'est elle Bruh point positif tu nous refait pas une pomme verte mdr

Keur Keur sur toi coeur
« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : DorrySunny
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t561-welcome-to-the-jungle
Avatar : Erza de Fairy Tail
Messages : 107
Date d'inscription : 09/06/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Mar 7 Juil - 0:46

RE BIENVENUE !!! ♥️ (je vais pouvoir te câliner sans me faire tabasser ?! ahah *winkwink* )
« Membre du Personnel »
Membre du Personnel
avatar


Pseudo : Koro
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t234-koro-senjuro-oo-100
Avatar : Steven A. Starphase de Kekkai Sensen
Messages : 137
Date d'inscription : 14/02/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Mar 7 Juil - 19:55

SHOUTA VIENS DANS MES BRAS Nya

Huhuhuhu j'ai hâte que tu finisses ta fiche c:

Oh et t'as jusqu'au 12 pour finir ta fiche, mais tu connais la chanson ~

_________________

fiche ••• rs ••• rps


« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Loufoca
Avatar : Gareki - Karneval
Messages : 54
Date d'inscription : 17/06/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Mer 8 Juil - 16:29

Welcolme bg love
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : superponey
Messages : 7
Date d'inscription : 06/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Mer 8 Juil - 21:14

♥♥♥♥

_________________
« Administratrice Maemi ♛ Things never happen the same way Twice. »
Administratrice Maemi ♛ Things never happen the same way Twice.
avatar


Pseudo : Maemi & quelques variantes ♥
Messages : 217
Date d'inscription : 04/12/2014


Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5636452/Lunatish
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Ven 10 Juil - 13:01

Jun ★ TEAM ROCKEEEEEEET. coeur
Pas qu'un si tu veux tout savoir.

Huhu, lui aussi il va beaucoup t'aimer.
C'est quoi tes mensurations ? *crève*

Blair ★ C'EST MOOOI.
Nan mais même si Shouta est un civil, JE RESTE FIDÈLE À RAGING. Si tu veux tout savoir, mon TC sera une pomme verte. 8'DD.

Papy ★ MERCIIIIIIIIII.
Tu fais quand même vachement pervers là... *Shouta recule* Désolé, mais il préfère les jeunes et belles femmes. Avec des gros boobs. *s'enterre*
(Oui tu vas pouvoir 8DDDD)

Kira ★ OWAY DANS MES BRAS MON POTE. 8D
T'es bien le seul mec avec qui j'accepte de coucher mon beau. Et Kaori *pan*
Je me dépêche, je pense la finir dans l'aprem ou ce soir. Parce que le 12... c'est bientôt, je suis si lente ? XD.

Dylan ★ Love poupée. ♥️

Rin ★ GARDE TES KEURS. IL T'AIME PAS. SALOPRIE.
Love you bb ♥️♥️♥️

Bref, j'attaque l'histoire et fini cette fiche. Amur.

_________________
Fiche × RP × Liens

Merci à ma Kusmi d'amour ♥️ à ma Yuki chérie ♥️ mon Kira préféré ♥️ et ma Sayuri chou ♥️
pour leurs sublimes vavas


« Professionnel »
Professionnel
avatar


Pseudo : Cproject.
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t527-unxia-n-oulanov-alias-uno
Avatar : Elsa ღ Frozen
Messages : 245
Date d'inscription : 18/05/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Ven 10 Juil - 17:57



SHOUUUUUUUTA viens dans mes bras ! Vas-y, je vais aller te faire pleins de câlins moi c'est décider  love
Hâte vraiment de lire le reste *O*
« Membre du cour master »
Membre du cour master
avatar


Pseudo : Pendulum
Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★ Sam 11 Juil - 16:16



ELYYYYYYYYYYYYO *HUUUUUG*
Fais-moi tous les câlins que tu veux ! *____*

& j'annonce une fiche TERMINÉE !

Du coup, Mariko, j'attends notre Pocky Game. ahah

_________________

TERASHIMA

SHOUTA
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Cproject.
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t618-terashima-shouta#5259
Avatar : Takakura Kanba
Messages : 44
Date d'inscription : 02/07/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terashima Shouta ★

Contenu sponsorisé
« »




 

Terashima Shouta ★

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit peu d'aide [Terashima Kaori]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-