Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Dim 1 Fév - 18:17




« Tu veux d'l'aide ? »

Un cyber-café.. C'est super pratique ! Un bar avec des ordis à chaque table. Vraiment pratique pour l'inspiration du blond qui est justement en panne sèche. Le vide intersidéral, il aimerait bien pouvoir finir son fin de mois sans être à découvert et pour ça il doit écrire quelques articles sur son blog, mais sur quoi ? Il n'en a pas la moindre idée, rien ne lui vient, le noir, la panne sèche, le syndrome de la page blanche... Rah ! Si ce n'était pas son ordinateur, il l'enverrait bien valdinguer par la fenêtre, malheureusement pour lui, son ordinateur avait eu un défaut pendant l'un de ses articles et il avait dû le rendre pour qu'on le répare... Miséricorde, il était obligé, pour ne pas décevoir ses profs, ses « fans » et son patron, d'aller écrire dans ce petit cyber-café... Autant dire que c'était pas la joie, il n'arrivait pas à se concentrer. Il se plaignait tout le temps du bruit du tram qui passe à côté de chez lui, mais après cette expérience, il ne pourrait plus se plaindre… Ses longs cheveux roux ondulaient sur ses épaules, ressemblant à une cascade. Il avait comme l'impression qu'elle le regardait, de ses beaux yeux vert allant parfaitement avec sa robe. Enfin, il était bel homme, pourquoi pas ? Ce n'est pas la première fois qu'on le bouffe du regard, et ce n'est pas la première fois pour lui non plus.

Toutes ces personnes parlant en même temps, parlant de leurs vies, des choses bien insignifiantes, bien ennuyantes, sans grand intérêt... Il regardait son clavier, l'écran sur une page word, toujours vide, son esprit était noir tandis que sa page, blanche... Pffff, mais qu'est-ce que j'ai fait au bon dieu ? C'est parce que je le prie pas ? Rah, si j'avais su ! Soudain, une musique se fit entendre, le faisant relever la tête, une douce musique commençait à se diffuser dans la pièce, le faisant regarder la scène, en face de lui. Oui, une jeune femme, assez séduisante, commençait à jouer de la guitare. Il n'arrivait plus à lâcher ses yeux de la jeune femme, elle devait avoir son âge, assise sur un tabouret, une belle guitare folk-électrique sur les genoux. Il ne fut pas surpris à relooker ses belles jambes dénudées, elle portait une belle robe verte pâle, lui arrivant en dessous des genoux, elle pourrait presque voir sa culotte, si elle en avait une...

Ça y est, l'inspiration revient ! C'est fou le pouvoir qu'a les femmes sur lui, il pourrait faire n'importe quoi quand il a une beauté en face de lui. Il finirait par le regretter un de ces jours... Il le sentait.. Il baissa sa tête, rompant le contact visuel avec la belle qui sembla dessus, sans doute de ne pas finir dans le même lit que lui... Enfin, un peu de patience chère demoiselle, patience... Il commença à taper, ne s'arrêtant que quelquefois pour écouter l'esprit vide, la belle mélodie. Elle avait une voix d'ange, whaou ! C'était vraiment reposant et divertissant de l'écouter, alors on pouvait faire des choses aussi belles avec sa voix. Ça doit être de naissance, avoir une si belle voix, c'est un talent inné, enfin, pour lui, qui n'a pas franchement une voix de professionnelle, enfin d'après ses maîtresses, elle est magnifique, mais bon, une femme est prête à dire n'importe quoi pour obtenir un petit supplément d'affection de sa part..

Il sentit bouger à sa droite, une petite bête, il se retourna, non sans adresser un sourire à la rousse. A ben non, ce n'était pas un insecte, mais un petit garçon... des cheveux noirs, regardant de l'autre côté, le prenait-il pour un idiot ? Il voulait voir son article ? Il avait compris son petit manège ! Il lui fit un petit sourire en coin :

« Eh bien gamin, tu t'es perdu ? »

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Dernière édition par Mishiwa Kaoru le Dim 1 Fév - 23:47, édité 1 fois
Invité
« Invité »
avatar




MessageSujet: Re : Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Dim 1 Fév - 20:14

 
❝TU VEUX D'LAIDE ?❞


Ramenant la lanière de son sac sur son épaule, Yukito posa un regard brillant sur un chat qui faisait sa toilette. Il n’était pas encore très tard, mais étant fatigué des courses à répétition, il avait bien besoin d’un peu de repos. Alors que le soleil s’était levé depuis bien longtemps, que le chat était venu le voir pour des gâteries, le petit garçon avait reçu cette fatigue comme un poids de plus sur ses épaules. Il fit une brève caresse au chat. L’animal ronronna un instant et avant de retourner à ses occupations. Le garçon sourit doucement. Puis, passant une main dans ses cheveux noirs complètement ébouriffés, il arrangea le sac qu’il porter d’un mouvement sec. Le chat sursauta à cause du bruit, puis le dévisagea longuement avant d’aller continuer sa toilette dans un autre lieu.

Le jeune garçon resta un moment le regard dans le vide, lutant contre un sommeil nouveau. La sacoche à son épaule était pleine à craquer, et son paquet de sucrerie était vide. Soupirant doucement, une certaine grimace prit place sur ses lèvres. La figure de Yukito se détourne subitement. A l’Est, il lui semble pressentir un remugle captivant. Son jean clair se défroisse, tandis que ses rotules se déplient avec lenteur. Il ressemble à un prédateur alerte, fasciné par ce qu’il décèle. Le blouson noir suit le mouvement. Laisse perler quelques gouttes clandestines le long des frêles épaules. Les phalanges s’agitent, impatientes, les articulations craquent, sinistres. Les pas reprennent leur cheminement en longeant la rue. Un cyber-café. Le rêve. Il avait bien fait de prier le dieu des lamas et la déesse des biquettes que sa journée se passe bien. Alors qu’il parcourait la distance le séparant de son coin de paradis, il croisa une jeune femme qui passait par là. Yukito croisa son regard.

Non. Pas cela. « Bonne journée », Fit-il d'un ton peut-être un peu trop dur, avec cependant un sourire pour, peut-être, adoucir l'effet. Elle lui rendit son sourire, et le jeune garçon reprit sa marche aussi vite qu’il ne s’était arrêté. Pas de regard auquel il a l’habitude. Non. NON. Il entre, s’installe et commande une boisson chaude. En buvant tranquillement, la mélopée l’enveloppe doucereusement. Il écouta sa propre respiration et le son de guitare se réverbéra sur les murs de la salle en un écho faible et régulier. Mais pour l'heure le petit garçon était satisfait dans sa tranquillité et la vérité des événements. Quoique, parce qu’il semble que le brun préférait agir, mais ne s’en plaignait pas. Il était fatigué et un brin de repos ne le dérangeait aucunement.

Bientôt il lui faudrait sortir et se réatteler à sa tâche, fusiller du regard les hurluberlus qu’il le trouvait si « mignon », dessinant de plus en plus nettement les contours du monde parfait qu'il n'avait de cesse d'atteindre. La pupille visible sur le visage du garçonnet bivouaque entre les airs adoucis des clients, sauf sur un, qui semble taper quelque chose, non sans un regard vers la jolie demoiselle. Prit de curiosité, les pas s’acheminent à pas de loup vers l’immense proie, mais hélas, l’effet escompté s’est rapidement dissipé. Yukito n’avait pu apercevoir que de brèves paroles écrites sur l’appareil, avant qu’une paire d’yeux se pose sur sa silhouette infantile. La masse crânienne se décale vers une direction aléatoire, sauf que le jeune en face ne semble pas dupe. Enfant bougon.  

« Eh bien gamin, tu t'es perdu ? »

Mimique explicite, formulée par les lippes qui se pincent et la tignasse qui se penche brièvement. Communément dit, il y a des claques qui se perdent, mais Yukito cogite à développer un peu plus le concept de la claque.

« Eh bien, pas aux dernières nouvelles.  Mais je me tâte encore à savoir lequel vaut mieux : un écran de pc ou des jolies jambes ? »  

Pas des meilleurs, pas l’enfant était devenu bougon et remuer légèrement sur sa chaise. Etre prit en flagrant délit n’est pas bénéfique pour son orgueil. Ainsi, autant attirer l’attention sur autre chose. Son grand œil azuré et non caché par ses cheveux fixe le jeune homme avec intensité.
 
« Tu écris quoi sur celle qui joue ? A part la vouloir dans ton lit.»
« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Lun 2 Fév - 20:56




« Tu veux d'l'aide ? »

Il continuait d'écrire, comme ça, sans regarder l'écran, bof, de toute façon, il se relirait à la fin pour savoir si c'est vraiment intelligent ou pas. A vrai dire ce n'était même plus de l'imagination à ce stade, mais de la spontanéité. Bon là, il n'utilise aucun document pour s'aider, d'habitude il le fait, mais bon, le petit intrus à côté de lui le distrayait beaucoup trop à le faire rire. Ahah, il ne se moquait absolument pas de lui, ses phrases étaient vraiment claquantes, il avait d'la répartie le gosse ! Il aimait ça ! Surtout son petit commentaire sur les jolies jambes de la femme, y'a pas photo, le plus intéressant, c'est bien les jambes :

"Ahah, sans ces jambes, je ne pourrais rien faire ! C'est toute ma vie !"

Un petit sourire en coin, il était vraiment drôle ce gamin, avec son air farouche et son bandeau sur l'oeil, un peu comme un p'tit pirate, ou plutôt moussaillon dans ce cas-là. Ahah, tiens, c'est vrai, en se relisant on peut remarquer les nombreuses lignes sur l'envie du blond, hummm, faudra les retirer, toutes ! Dommage, c'est assez bien écrit, malgré que ce ne soit absolument pas dans le contexte de son journal. Ah ! Il aurait pu très bien être reporté dans des magasines pornos, hmmm, c'est une solution à prendre en considération, il s'en souviendrait pour son futur... Il lut rapidement les dizaines de lignes qu'il avait écrit... Hmmmm, pas mal, pas mal... Il se redressa, ses yeux fatiguaient avec l'écran, il s'était quelque peu approché en plissant les yeux, réfléchissant. Il reprit son attention sur le jeune garçon et lui sourit :

"Apparemment, j'ai écrit sur la chirurgie esthétique et sans me vanter, c'est assez bien !"

Ben oui, parce qu'une femme comme ça, aussi parfaite, ça ne pouvait pas exister. Il le savait, quand on lui montrerait une Miss Monde non refaite et sans maquillage, sans qu'il ait à se pendre, il se déciderai à rester avec une fille, mais seulement pendant quelques temps, faut pas abuser non plus ! Il le regarda dans les yeux, mais qu'est-ce que faisait un gosse à cette heure-ci du soir, pas qu'il était inquiet, il s'en foutait un peu mais bon, c'était une question qu'il avait bien envie de lui poser, pour satisfaire sa curiosité, mais bon, vu le garnement en face de lui, il s'attendait déjà à avoir une réponse négative. Il préféra alors montrer quelque peu ses dents, blanche, il va quand même pas présenter des dents vertes non plus. Un p'tit sourire, un regard vers la chanteuse qui finissait sa chanson, tranquillement, avant d'en commencer une autre :

"Et toi alors, tu viens faire quoi ici ? Tu vas t'payer une petite grenadine ?"

Il ne rigolait pas, mais bon, il aimait bien le charrier ce gamin, il ne savait pas son nom, mais vue sa taille, il aurait dit qu'il avait dans les environs de douze ans, son expression quand on le traitait de gosse était à mourir de rire, il ne pouvait pas s'empêcher de continuer :

"A douze ans, déjà un homme des bistros ? Eh ben, les jeunes de nos jours, de plus en plus tôt !"


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Invité
« Invité »
avatar




MessageSujet: Re: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Mar 3 Fév - 11:23

❝Tu veux d’l’aide ?❞
♚♚♚♚♚♚

Yukito semble très conscient de sa situation, très objectif sur ses réactions d’enfant bougon, farouche sur les mots prononcés tant d’amusement. Il a beau se le répéter, chercher en vain des souvenirs lointains, rien n’y fait. Il n’arrive vraisemblablement pas à se changer cette opposition farouche. Il aurait peut-être dû se taire. Après tout, généralement, il ne se prend pas la tête de dire des mots lorsqu’il préfère le silence. Alors pourquoi a-t-il pris la peine de dire quelque chose de totalement inutile ? Sans doute parce que l’oisillon fut piqué. L’immense pupille azurée parcourt l’immensité qui se trouve devant ses yeux.

« Les jambes ? Tu es sûr que ce n’était pas plutôt en haut de celles-ci qui t’intéresse réellement ? »

Ses yeux voient tout, ses oreilles ne captent plus mots. Il l’observe tout bonnement. C’est un étonnant et c’est un froncement qui prend place sur ses sourcils. Il n’est pas habitué à tant de spontanéité. Les dents se serres légèrement, l’esprit devint quelque peu rageur par tant de scrupules à le traitait comme l’enfant qu’il était. Il sait pertinemment qu’il a sérieux problème avec cela, mais il n’y peut rien.

Sa pupille traverse l’étendue de la salle d’un œil vague. La jeune femme continuait sa chanson, non sans un regard vers le blondinet à ses côtés. « Peuh. » Bref, un mot qui résume ses pensées. De toute façon, ce type avait en toute probabilité des intentions peu louables. Ceux du petit garçon ? La compréhension. Parce que Yukito ne savait pourquoi il ne parvenait pas à trouver et atténuer l’amusement de son interlocuteur, et cela allait le rendre dingue. Il souffla légèrement sur sa boisson chaude en le levant de quelques centimètres, le corps légèrement agité.

« Non non tiens, j’ai une boisson en main, mais je reste là à regarder les gens qui passent. »

Yukito n’est pas habituellement aussi grognon et farouche, mais l’amusement peint sur le visage du grand blond, jouant sans cesse avec mot « gosse » n’est pas au goût du petit brun. Il n’est pas colérique et sait pertinemment que cela n’est dut qu’à son visage enfantin. Mais Yukito n’est pas le genre de personne à baisser les bras aussi facilement.

En entendant la suite de sa phrase, le petit à la pupille bandée lance une œillade hostile, certainement envenimée de bien des menaces. Comme renverser sa boisson par exemple, quel malheureux accident, mais la suite de mots prononcés par le blond évite de justesse cet affront. L’œil clair se lève sur la bouille masculine et souriante du blondinet qu’il regarde insolemment. Une pause éclot dans le temps, laissant les sons de la jeune fille dicter le rythme des secondes. Cela se joue entre deux salves de pulsions, un petit oisillon antipathie, et un écrivain dragueur s’amusant de la situation. Yukito hausse les épaules d’un air las.

« On nous dit souvent de prendre exemple sur nos aînés, ce que je fais actuellement. Je n’y peux rien si les plus vieux sont dépravés de nos jours. »

Gorgée de la boisson avalée, et l’œil qui reprit son cheminement vers le grand blond. Yukito se pose quelques questions.

« Oh, et je n’ai pas douze ans ! »
 


« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Mer 4 Fév - 19:33




« Tu veux d'l'aide ? »

 Encore un sourire, eh ben, il est pas si innocent que ça le jeunot, ahah, il est direct sans le dire directement... Plus haut ? Hmmm, il déshabille du regard la femme, il sait à quoi veut faire allusion son voisin et il ne se gêne pas, même s'il est jeune pour lui montrer en bon aîné qu'il est, comment le faire correctement :


"Moi ? Pour qui tu me prends ? Le tout m'intéresse !"

Quand même, c'est important, y'a pas que l'intérieur qui l'intéresse, il préfère l'extérieur d'ailleurs, une femme jolie est parfait. Plus la fille est silencieuse, moins bien c'est, c'est pour ça qu'il préfère les bavardes, les timides, c'est pas son truc, lors d'une discussion, il faut un minimum parler, si la fille n'est qu'apte pour ouvrir la bouche dans le lit, ça va pas trop le faire... Il lui répond. Lui aussi aime regarder les gens ? Quelque chose que le blond apprécie particulièrement, pas que pour regarder les jolies cuisses des filles ou leurs obus, mais tout simplement leurs expressions, gestes et d'autres choses... Il aime bien aller dans les rues peuplés, voir les gens à l'aise marchant lentement ou leur opposé, qui eux, un téléphone collé à leurs oreilles, essayent de passer le plus rapidement. Il aime bien regarder les jeunes aussi, tous dans un style bien à eux, ou pas... Les punks, les fils à papa qu'on a tous envie de frapper, les petites racailles des quartiers riches, ouais, euh, c'est les pires... Ils n'ont rien entre les jambes, ils se contentent de paroles alors qu'il pourrait faire bien plus...


Il croise les bras, se balançant sur sa chaise, regardant l'écran, il ne manque plus qu'une conclusion et à changer quelques phrases et surtout en supprimer et ce serait parfait, comme quoi, il n'y avait pas que la femme qui lui donnait de l'inspiration, le p'tit jeunot aussi était une bonne source. Il tapa ses dernières phrases rapidement, pendant ce temps, le p'tit se plaignait des vieux... Lui, vieux ?! Ahah, la bonne blague, il voyait à peu près qu'il devait avoir, au grand maximum, il devait avoir qu'une dizaine d'année de différence, il n'avait que dix-neuf ans, ce n'était pas du tout vieux ! Ahah, encore une allusion sur les âges. Uhuh, petite vengeance personnelle :



"Ah bon ? Je t'ai vieilli ? Excuse-moi, gamin..." dit-il en appuyant sur le dernier mot

Toujours en se balançant, il leva la main, appelant un serveur, pendant que celui-ci avançait vers lui, il se retourna vers le brun :


"Allez, assis-toi, t'as de la chance, c'est ma tournée ce soir ! Prend ce qui te plait !"


Une fois le serveur arrivé, il lui sourit en prenant commande, il avait assez faim, il fallait l'avouer :


"J'prendrais le menu F.. Celui avec les makis et les sushis aux saumons.."


Il gratifia un sourire au serveur avant que celui-ci ne parte... Il se retourna vers le brun et pris une chaise pas loin pour la rapprocher et la mettre à sa table :


"Allez, fait pas ta petite nature, viens t'asseoir, je vais pas te manger !"



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Invité
« Invité »
avatar




MessageSujet: Re: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito] Sam 7 Fév - 10:05

❝Tu veux d’l’aide ?❞
♚♚♚♚♚♚

Les joues de l’enfant se mirent à rosir avec légèreté, devenant bien bougon. C’est l’image d’un enfant. Boudeur, blessé, espérant, Animal traqué. L'enfant, pourtant si jeune. Cynique, faussement blasé, espérant, magnifique. Il se demanda, comme dans un rêve, sans trop tituber. Sans même penser à ne pas faire trop peur avec son regard.

« Tu n’as que le mot « gamin » en bouche ? Allez, je sais que tu peux faire mieux ! »

Peut-être aurait-il dû se taire, mais les mots se sont échappaient plus vite que la pensée elle-même, surtout lorsque son âge ou sa taille son mis en cause. Enfant bougon. Enfant impulsif sur les bords. Rien n'est normal ou banal, et ce du plafond à la chaise, en passant par les table et les couverts. Même les individus se font capricieux, pire qu’une artiste n’ayant pas obtenu le premier rôle, mais celui du second.

Le jeune garçon l’avait compris, c'était un endroit plein de rebondissements. Pourtant, c'est agréable de trouver un lieu où on peut être tranquille. Un lieu qui pourrait être normal, calme. Quelque chose de simple, pour tout dire. Même avec ce blondinet. Fallait-il réellement que le jeune enfant prenne place aux côtés du blondinet ? Les méninges se tâtent, les bras sont agités sans trop savoir quoi faire. Une petite moue fleurit sur les lippes masculines de Yukito. Mais les termes « c'est ma tournée ce soir ! Prend ce qui te plait ! » Ont pris place dans son esprit. Fin de la partie.

Le petit s’installa aux côtés du jeune homme. Ses bras se décroisent doucement, moins fermes, mais ils restent tout de même contre son corps. Sait-on jamais quand l’envie reviendra. Curieux peut-être est-il bien, mais homme reste-t-il jusqu’à sa mort. Bien que là, il fait vraiment boudeur, tans pis. La bile des mots prononcé précédemment par le grand blond n’ont pas encore suffit à calmer le petit.

« Heureusement, en nous voyant tout les deux on pourrait te prendre pour un pédophile. »

Brefs, les mots résument le fond de sa pensée. Il lui adresse un sourire, avec cela. Il est un peu petit, un peu bancal, mais il ne reste pas moins existant. Les plus petits sourires sont les plus vrais, sauf dans certains circonstances, comme là. Son regard azuré se tourne vers le menu avec frénésie. Il n’ose pas l’avouer, mais il avait tout de même faim ! Il reposa sa carte, plissa les paupières en regardant le jeune homme, fixement. Les lèvres bougent doucement, de façon presque trop faible les paroles qui sortent instinctivement de sa boîte crânienne.

« Tu fais du sport ? Tu manges beaucoup ! »

Même si le petit à faim, il n’oserait sans doute pas, par politesse. Il se tourne vers la fenêtre qui lui sert de voisine d’un côté, il observe les décors qui naissent et qui s’effacent, sous ses yeux. Et puis les minutes passent, doucement, un peu longues parfois, mais bien emplies quand même.

« Tu écris dans un journal, un blog ? », demande t-il en balançant légèrement la tête vers l’ordinateur.
 


« Civil »
Civil
avatar


Pseudo : Iwasaki Yukito
Fiche : http://www.truewings-rpg.com/t137-iwasaki-yukito
Avatar : Ciel Phantomhive - Black Butler
Messages : 208
Date d'inscription : 31/01/2015


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito]

Contenu sponsorisé
« »




 

Tu veux d'l'aide ? [PV : Yukito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [NU] Je veux tester le stall ? Un peu d'aide?
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Wings-